1 min de lecture Épidémie

Confinement et violences conjugales : plus de 300 alertes SMS via le 114

VU DANS LA PRESSE - Les violences intra-familiales s'intensifient pendant le confinement. Le JDD révèle que plus de 300 alertes SMS ont été envoyées au 114 en l'espace d'un mois.

Des manifestantes pendant la marche contre les violences sexuelles et sexistes samedi 23 novembre.
Des manifestantes pendant la marche contre les violences sexuelles et sexistes samedi 23 novembre. Crédit : Alain JOCARD / AFP
photo camille
Camille Sarazin Journaliste

Le confinement est particulièrement difficile pour les femmes victimes de violences conjugales, enfermées avec leur conjoint, sans moment de répit dans la journée. Pas facile également de donner l’alerte dans ces conditions. C’est pourquoi le gouvernement a mis en place un service d’alerte par SMS.

Le 114, originellement destiné aux personnes malentendantes, aurait reçu plus de 300 SMS en l’espace d’un mois, révèle le JDD ce dimanche. Le nombre d’appels au 17 pour des violences conjugales est en hausse également : plus 30% depuis le début du confinement, selon le ministère de l’Intérieur.

Quant au numéro d’écoute Femmes Violences Info, le fameux 3919, un temps indisponible, il est de nouveau fonctionnel et 2.237 appels ont été pris en charge rien que la semaine dernière. Le numéro est pourtant ouvert sur une plage horaire réduite pendant le confinement : du lundi au samedi, de 9 heures à 19 heures. Françoise Brié, la présidente de la Fédération nationale Solidarité Femmes, assure que le 3919 reçoit “sensiblement plus” d’appels qu’en temps normal, “avec davantage d’urgences”.

Face à cette recrudescence des violences intra-familiales, le gouvernement a annoncé une série de mesures, dont la mise en place d'un système d'alerte dans les pharmacies et certains centres commerciaux. "Comme il est plus difficile de se déplacer, nous faisons en sorte que les dispositifs d'accompagnement aillent aux femmes", a expliqué la secrétaire d'État Marlène Schiappa dans un entretien au Parisien.

À lire aussi
La chancelière Angela Merkel (Allemagne) Coronavirus Allemagne
Coronavirus : comment l'Allemagne se prépare aux fêtes de fin d'année

Certains supermarchés informent d'ailleurs sur les numéros d'urgence sur leurs tickets de caisse. C'est le cas de Franprix, relève Mathieu Pontécaille, conseiller spécial de la secrétaire d'État aux droits des femmes. "Victime ou témoin de violences conjugales ? Contactez le 17 ou le 114", rappelle le magasin. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants