1 min de lecture États-Unis

Coronavirus aux États-Unis : le Texas décide de suspendre les IVG

ÉCLAIRAGE - La mesure est officiellement prise pour laisser des lits disponibles pour les malades du coronavirus dans les hôpitaux. Les défenseurs du droit à l'avortement accusent les autorités de cet État conservateur d'instrumentaliser la crise sanitaire à des fins idéologiques.

Stephane Carpentier RTL Matin Week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
Coronavirus aux Etats-Unis : le Texas décide de suspendre les IVG Crédit Image : JOE MITCHELL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP | Crédit Média : Pauline Simonet | Durée : | Date : La page de l'émission
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et Pauline Simonet

Aux États-Unis, l'épidémie de coronavirus profite aux opposants à l'interruption volontaire de grossesse (IVG). Plusieurs états conservateurs veulent suspendre le droit à l'avortement en incluant ces opérations dans la liste des interventions médicales non urgentes. Les plus hauts magistrats du pays vont maintenant devoir trancher.

Ce sera un dossier test pour la Cour suprême des États-Unis, qui doit rendre une décision dans l'urgence. Profondément remaniée depuis l'élection de Donald Trump, elle est dominée par des juges plutôt conservateurs et hostiles à l'avortement. 

Mais le Président, qui d'ordinaire réponse à tout et qui a fait campagne contre l'IVG, est resté évasif sur ce cas particulier. Lorsqu'une journaliste d'une chaîne ultra conservatrice lui a récemment demandé de se prononcer sur la question, il a préféré éluder, visiblement hésitant et embarrassé.

Le Texas a décidé de suspendre les interruptions volontaires de grossesse pendant la pandémie de Covid-19, officiellement pour laisser des lits disponibles pour les malades du coronavirus dans les hôpitaux. Mais les défenseurs du droit à l'avortement accusent, eux, les autorités de cet État conservateur d'instrumentaliser la crise sanitaire à des fins idéologiques.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Coronavirus IVG
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants