1 min de lecture Économie

Confinement : des contrôles de police dans les supermarchés

Alors que le gouvernement a annoncé la fermeture des rayons dits "non-essentiels", les grandes surfaces tentent de limiter la casse. Des contrôles des autorités sont effectués par s'assurer du respect des règles.

Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Confinement : des contrôles de police dans les supermarchés Crédit Image : AFP | Crédit Média : Patrick Isson | Durée : | Date : La page de l'émission
Patrick Isson édité par Louis Chahuneau

Certains rayons sont vides, d'autres parfois condamnés. C'est un ordre du gouvernement : avec le retour du confinement, les rayons considérés comme "non essentiels" doivent fermer dans les supermarchés. Et les autorités ne rigolent pas. Dans l'Aude la préfecture a effectué des contrôles mercredi 4 novembre, notamment dans le Leclerc de Carcassonne.

"Les clients ne doivent pas se servir et si les clients se servaient, nos hôtes et hôtesses de caisse doivent faire le contrôle. Sur le rayon droguerie, parfumerie, hygiène, ce sont des produits essentiels selon la liste qui nous a été communiquée", explique Laurent Boissonade, directeur de l'hypermarché.

Quant au rayon des jouets, il fait l'objet de la convoitise de nombreux clients, souvent déçus et parfois en colère de ne pas pouvoir en profiter : "On préfère voir les produits que de les commander sur internet. Les enfants regardent, ça leur donne envie mais voilà", déplore une femme. En raison de ce dispositif, le directeur du magasin estime entre 30 et 40% la baisse de son chiffre d'affaires.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Confinement Supermarchés
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants