2 min de lecture Environnement

Climat : la moitié des plages de sable du monde menacées de disparition

Le changement climatique, l'érosion des littoraux et les émission de gaz à effet de serre pourraient faire disparaître la moitié des plages de sable dans le monde d'ici à 2100, selon une étude scientifique britannique.

tortue- La minute verte Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Climat : la moitié des plages de sable du monde menacées de disparition Crédit Image : PASCAL GUYOT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Venantia Petillault

Plus de la moitié des plages dans le monde pourrait disparaître avant la fin du siècle, c'est la conclusion d'un rapport de scientifiques européens. En cause, le réchauffement climatique et les violentes tempêtes qui se succèdent ainsi que l'érosion due aux constructions nouvelles.

Dans 80 ans, faire un château de sable sera peut-être réservé à une élite. Selon une étude publiée dans le magazine scientifique britannique Nature Climate Change, ce sera le cas, car même si l'humanité réduit drastiquement ses émissions de gaz à effet de serre, plus d'un tiers des littoraux sablonneux resteront menacés. 

Les scientifiques ont étudié l'évolution du littoral sablonneux dans tous les pays du monde entre 1984 et 2015. La conclusion est terrible : d'ici à 2050, le littoral pourrait reculer en moyenne dans le monde de 1,1 mètre à 78 mètres, dans le cas d'un scénario à effet de serre modéré. On pourrait atteindre 98 mètres dans le cas d'émissions élevées. 

Mayotte pourrait perdre jusqu'à 60% de son littoral

L'Australie pourrait être le pays le plus touché avec 12.384 km de plages menacées. Pour la France, Mayotte est en première ligne sur ce sujet puisque ce département pourrait perdre jusqu'à 60% de son littoral. En effet, dans l'hexagone le phénomène d'érosion est déjà à l'oeuvre et affecte 20% de nos côtes. Entre 5.000 et 47.300 logements seront potentiellement atteins par le recul du littoral, à l'horizon 2100. 

Il ne faut pas être pessimiste, disent certains scientifiques. Ce phénomène s’atténuera si le niveau de gaz à effet de serre baisse, si l’on respecte les accords de Paris de ne pas augmenter la température du globe de plus de 2 degrés. Mais d’autres prennent les conclusions de ce rapport avec précautions et précisent que certaines plages ont déjà reculées sans disparaître totalement comme au nord de Lacanau. Il existe des disparités selon les régions mais la tendance est là. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Changement climatique Mer
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants