1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Chouette ou hibou, grenouille ou crapaud... Comment faire la différence ?
2 min de lecture

Chouette ou hibou, grenouille ou crapaud... Comment faire la différence ?

Ce dimanche 2 décembre, Muriel Gilbert est inspirée par le Salon du livre jeunesse de Montreuil.

Le hibou grand-duc est l'une des plus grandes espèces de hibou (illustration).
Le hibou grand-duc est l'une des plus grandes espèces de hibou (illustration).
Crédit : SAMUEL KUBANI / AFP
Pin et un sapin, chouette ou hibou, grenouille ou crapaud... Comment faire la différence ?
02:30
Muriel Gilbert

Le Salon du livre jeunesse de Montreuil se termine demain, lundi 3 décembre : c’est le moment de faire le plein de cadeaux à mettre sous le sapin pour les plus petits amis des mots.

Connaissez-vous la différence entre un gendarme et un policier ? Ou tenez, entre un marron et une châtaigne ? Est-ce que vous savez reconnaître un judoka d’un karatéka, quand vous croisez un type en kimono ?

Oui ? D’accord, mais est-ce que vous sauriez différencier une chouette d’un hibou, ou un cocotier d’un palmier ? Moi, je ne le savais pas, jusqu’à ce que je lise ce petit livre très malin. Publié par Le Robert, il s’appelle Un petit dessin pour ne plus prendre un dromadaire pour un chameau, et il est l’œuvre de Sandrine Campese, avec des illustrations d’Isabelle Fregevu-Claracq.

Précisons-le d’abord : la chouette n’est pas davantage la femelle du hibou que la grenouille n’est celle du crapaud, comme on le croit parfois. Le hibou porte sur la tête de petites cornes de plumes qu’on appelle des aigrettes. La chouette, elle, a la tête toute ronde. J’ai aussi appris que la grenouille est lisse quand le crapaud est pustuleux, qu’elle a les pattes arrière palmées et pas lui, et que seul le crapaud s’aventure à quelque distance des points d’eau. 
Quant au cocotier, en fait, c’est une variété de palmier, qui produit, ça c’est facile… des noix de coco !

À lire aussi

Ce livre s’adresse à des enfants de 4/5 ans à 9/10 ans, mais vous avez compris que les parents y apprendront plein de choses aussi, comme à différencier un pin d’un sapin (la pomme du sapin est orientée vers le bas, tandis que celle du pin regarde vers le ciel). Les petits amis des mots apprendront aussi la différence entre écouter et entendre, amener et apporter (on amène un enfant à l’école, mais on apporte un objet que l’on peut porter, comme la carafe d’eau ou l’addition – ça, c’est pour le serveur du resto d’hier soir…). Et tenez, question subsidiaire : savez-vous ce qui distingue une avenue d’un boulevard ?

Tous les deux sont plus larges qu’une rue, et souvent bordés d’arbres. "Boulevard" vient d’un vieux mot néerlandais qui signifie "rempart", et souvent les boulevards, à l’origine, étaient tracés sur l’emplacement d’anciens remparts, et donc en forme de courbe permettant de faire le tour de la ville, comme les boulevards des Maréchaux, à Paris !

L’avenue, au contraire, vient du verbe de l’ancien français "avenir", qui veut dire "arriver", c’est pourquoi les "avenues" conduisaient bien droit à un lieu dont parfois elles portent le nom. 

Les petits amis des mots retrouveront toutes ces informations dans Un petit dessin pour ne plus prendre un dromadaire pour un chameau (éditions Le Robert).

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/