1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Chasse : Willy Schraen demande de la tolérance vis-à-vis des chasseurs
2 min de lecture

Chasse : Willy Schraen demande de la tolérance vis-à-vis des chasseurs

VU DANS LA PRESSE - Vendredi, Willy Schraen, président de la Fédération nationale des chasseurs, a appelé à la même tolérance envers les chasseurs qu'envers les végétariens, végans et flexitariens.

Willy Schraen est le président de la Fédération nationale de chasseurs depuis 2016.
Willy Schraen est le président de la Fédération nationale de chasseurs depuis 2016.
Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Philippine Rouvière Flamand

Invité de LCP la semaine dernière, Willy Schraen était interrogé sur la chasse. Cette pratique provoque le débat depuis plusieurs années et a été un sujet important lors de la récente campagne présidentielle. 

Le président de la fédération nationale des chasseurs a parlé de son cas, affirmant qu'il ne lui serait "jamais venu à l'idée de faire des leçons de morale pour faire changer ces pratiques" à un flexitarien, un végan ou un végétarien. Selon lui, la tolérance appliquée à ces personnes qui ont un régime alimentaire limitant ou éliminant tout produit animal devrait l'être également aux chasseurs. 

Interrogé par la suite sur les accidents de chasse, son discours se veut rassurant, malgré des chiffres qui semblent le contredire. "On peut toujours se prendre une balle perdue, mais rassurez-vous, vous avez beaucoup plus de chances d'être tué par un assassin en France que par un chasseur. Moins d'une personne par an, et c'est toujours un drame, décède à la chasse" expliquait-il sur LCP. Néanmoins, selon le ministère de la Transition écologique, il y a eu 80 accidents de chasse dont 7 mortels sur la saison 2020-2021. 

Lors de sa campagne présidentielle, Emmanuel Macron s'était voulu tolérant avec les chasseurs. Il ne souhaitait pas interdire la chasse certains jours de la semaine comme d'autres candidats. Selon le président réélu, la chasse a un rôle de régulation des espèces envahissantes en France. Si aujourd'hui, Willy Schraen tente d'avoir un discours plus respectueux des autres pratiques, ça n'a pas toujours été le cas, notamment sur des propos de régulation des espèces. Il avait, par exemple, tenus des propos bien plus virulents auprès d'une chroniqueuse des Grandes Gueules : "Tu penses qu’on est là pour réguler ? Mais t’as pas compris que, pour nous, c'est une passion ? T'as pas compris qu’on prend du plaisir dans l’acte de chasse ? Tu crois qu'on va devenir les petites mains de la régulation ? Mon métier, ce n'est pas d'être chasseur. J’en ai rien à foutre de réguler."

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.