3 min de lecture Mer

Cassis : que sont les étranges rejets noirs découverts dans les Calanques ?

ÉCLAIRAGE - Un apnéiste a publié une vidéo montrant un rejet d'une eau traitée foncée dans le parc des Calanques par un tuyau provenant de la station d'épuration de Cassis.

Les rejets noirs découverts par un plongeur dans la baie de Cassis
Les rejets noirs découverts par un plongeur dans la baie de Cassis Crédit : Copie d'écran/Michel Nox sur Facebook
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

C'est un plongeur "de l'extrême", Michel Nox, connu sur les réseaux sociaux pour visiter des épaves sous-marines en apnée, qui a lancé l'alerte. Dans le parc national des Calanques, images à l'appui publiées sur Facebook, il dénonce le rejet d'eaux noirâtres, à moins de 200 mètres des plages, à Cassis. Il s'agit d'un tuyau d'évacuation de la station d'épuration de Cassis.

Si le plongeur est particulièrement scandalisé, c'est que, comme il l'explique dans sa vidéo publiée il y a quelques semaines, il a déjà alerté il y a deux ans pour des faits similaires. Il était tombé par hasard sur ce tuyau, alors qu'il cherchait un lieu de tournage

La Société des eaux de Marseille, jointe par RTL.fr, assure que les eaux rejetées sont traitées et "sans danger pour la santé et pour l'environnement". "L'injection de chlorure ferrique pour optimiser l'abattement de la pollution" est responsable du "panache trouble et de couleur sombre", qui "s'explique aussi par la différence de température et de salinité entre l'eau traitée rejetée (une eau douce et plus chaude) et l'eau de mer (froide et saline)", explique la société.

Un incendie et de nouvelles méthodes de traitement

Si la couleur de l'eau traitée est si foncée, c'est que la dose de chlorure ferrique injectée a dû être augmentée, tout en restant dans des doses sans danger. "Ce réactif est un coagulant permettant la floculation puis la décantation des matières en suspension", détaille la société, qui permet ainsi d'éliminer les petites particules présente d'en l'eau après une première étape de filtrage. 

Il compense une mise hors-service de l'étage biologique, à la suite d'un incendie, le 22 avril dernier. Il s'agit d'un traitement bactérien qui optimise le traitement des eaux usées, et permet ainsi l'ajout d'une dose plus faible de chlorure ferrique. Cette phase de traitement devrait être remise en service "d’ici la fin du mois d’octobre", précise la Société des eaux de Marseille.

À lire aussi
L'impact du réchauffement climatique est bien pire que prévu, selon les conclusions du nouveau rapport du GIEC changement climatique
Rapport du GIEC : les conclusions alarmistes des experts du climat dévoilées

"Le fonctionnement actuel de la station d'épuration permet donc de traiter la totalité des pollutions non dissoutes qui sont les principales sources de prolifération bactérienne et de nuisances visuelles et olfactives, explique-t-elle. Et à ce jour, la qualité des rejets de la station d'épuration permet de maintenir une bonne qualité des eaux au niveau des zones de baignade."

La maire de Cassis défend une eau de qualité

Danielle Millon, maire de la ville de Cassis, précise que l'eau est très surveillée. "On a l'Agence régionale de santé qui réalise 80 prélèvements de son côté, qui qualifie les eaux de qualité excellente, explique l'édile jointe par RTL.fr. J'investis 70.000 euros chaque année pour faire 180 prélèvements supplémentaires à ceux de l'ARS." La commune a ainsi reconquis son Pavillon bleu, signe de la qualité des eaux. 

"J'ai demandé par trois fois le prolongement de l'émissaire à la métropole, ajoute l'élue qui aimerait que ces rejets, bien que de bonne qualité, se fasse plus loin. Mais je ne sais pas s'ils vont le faire car les courants risquent de les rabattre sur les plages. Et cela pourrait coûter plusieurs millions d'euros."

Avant même la publication de la vidéo, "j'ai demandé à la métropole de plancher sur une réutilisation des rejets d'eau usée pour qu'elles ne soient plus rejetées dans la mer, et qu'elle serve à l'agriculture, détaille l'élue. Cela existe déjà en France, mais il faut que ce soit complètement au point car on a à Cassis une AOC sur le vin blanc, donc il ne faut pas se planter."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mer Marseille Eau
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants