1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Attaques de requins : une étude met en cause leur mauvaise vue
3 min de lecture

Attaques de requins : une étude met en cause leur mauvaise vue

Une étude publiée ce mercredi 27 octobre met en avant la mauvaise capacité des requins à distinguer les mouvements et les couleurs, d'où la confusion entre humains et pinnipèdes.

Un requin (illustration)
Un requin (illustration)
Crédit : MICHAEL DORNELLAS/ CATERS/SIPA
Sarah Belien & AFP

Les requins ont tout simplement une très mauvaise vue. Des chercheurs se sont penchés sur la "théorie de l'erreur d'identification" qui a souvent été évoquée lors d'attaques et de morsures de requin sur des humains. En effet, selon une étude publiée ce mercredi 27 octobre, certains requins ne font pas la différence entre un surfeur ou un baigneur et un pinnipède (une otarie par exemple, ndlr).

"Du point de vue d'un requin blanc, ni le mouvement ni la forme ne permettent une distinction visuelle sans équivoque entre les pinnipèdes et les humains", écrivent les auteurs de l'article publié dans Interface, une revue de la Royal Society. À la suite de leurs recherches, ces chercheurs en concluent soutenir "la théorie de l'erreur d’identification pour expliquer certaines morsures".

Sa principale auteure, Laura Ryan, chercheuse au département de sciences biologiques de l'Université australienne Macquarie, assure que "c'est la première étude à tester cette théorie du point de vue visuel d'un requin blanc". Car cette espèce, avec les requins tigre et bouledogue, est parmi les plus recensées dans les attaques de surfeurs.

En 2020, il y a eu moins de soixante attaques de requins, selon un département spécialisé de l'Université de Floride. Mais selon les chercheurs à l'origine de l'étude parue dans Interface, ces attaques font tout de même régner un climat de peur "disproportionné", associé à l'ignorance sur les motivations de l'animal. Des peurs qui finissent parfois par des campagnes de chasse. Certaines espèces sont pourtant menacées d'extinction.

Des vidéos du point de vue d'un requin

À lire aussi

L'équipe de l'Université australienne Macquarie a testé la théorie de l'erreur d'identification en effectuant des "vidéos prises du point de vue du requin, et les a traitées avec un programme de façon à mimer le système visuel du requin", pour tester leur capacité à distinguer une forme et son mouvement, explique la Laura Ryan.

Pour ce faire, ils ont enregistré depuis le fond d'un bassin les images et vidéos d'un lion de mer et d'une otarie à fourrure, principales proies du squale, qui passeraient à quelques mètres au-dessus d'un requin. Ils ont ensuite comparé leurs signaux à ceux de nageurs et de surfeurs pagayant avec leurs bras, avec et sans battements de jambes, sur des planches de surf.

Du point de vue d'un jeune requin blanc, les signaux de mouvement d'un nageur comme ceux d'un surfeur pagayant sur sa planche sont quasiment impossibles à distinguer de ceux d'un pinnipède, selon l'étude. De plus, l'eau de mer rend la visibilité moindre que dans le bassin utilisé pour l'expérience.

Une résolution six fois inférieure à celle de l'humain

Le requin blanc est réputé pour détecter des sons et odeurs à de très grandes distances. Mais la vue est loin d'être son atout principal. En effet, l'étude met en avant une vision insensible à la couleur et une très mauvaise capacité à distinguer les détails d'une forme. Enfin, son pouvoir de résolution, jusqu'à six fois inférieur à celui d'un humain, est encore plus faible chez les jeunes requins blancs. Ces derniers représentent le plus grand risque de morsures fatales pour les surfeurs.

Désormais, les chercheurs vont tenter de déterminer si un "changement des signaux visuels de proies potentielles serait une technique efficace de protection contre les requins blancs", rapport la scientifique Laura Ryan. Le but : trouver des solutions qui "empêchent non seulement les morsures de requins, mais qui ne mettent pas en danger d'autres espèces marines".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/