1 min de lecture Terrorisme

Assassinat de Samuel Paty : comment en parler aux enfants ?

Le pédopsychiatre Marcel Rufo livre ses conseils pour évoquer l'assassinat du professeur d'histoire-géographie avec les plus petits.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Assassinat de Samuel Paty : comment en parler aux enfants ? Crédit Image : ULF ANDERSEN / AURIMAGES VIA AFP | Crédit Média : Étienne Baudu | Durée : | Date : La page de l'émission
Etienne Baudu édité par Florine Boukhelifa

Après l'assassinat de Samuel Paty, enseignant d'histoire-géographie au collège du bois d'Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), les Régions de France ont annoncé la distribution d'un livre de caricatures politiques et religieuses dans les lycées. Cette distribution aura lieu après les vacances de la Toussaint. En attendant le retour en classe et la pédagogie des professeurs, comment évoquer ces faits avec les enfants ?

Certains parents, comme Richard, préfèrent préserver leurs enfants : "Je n'en ai pas parlé… Ce sont des moments horribles donc il est vrai que le sujet est un peu tabou à la maison". Ce papa d'un garçon de douze ans explique avoir été "énormément touché" par cet attentat  mais souhaite "surtout le protéger". 

Pour le célèbre pédopsychiatre Marcel Rufo, ce n'est pas forcément la meilleure attitude à avoir. Selon lui, "il ne faut pas que les parents masquent leurs émotions. Ce qui inquiète le plus les enfants, c’est que les parents perdent pied et cachent quelque chose de douloureux pour eux. C’est-à-dire qu’ils s’inquiètent plus de l’inquiétude des parents que de l’inquiétude créée par cet horrible événement". Il ajoute qu'"il faut en parler, défendre la République, les valeurs, la laïcité ainsi que les religions". Et il pense aussi aux "parents religieux, notamment musulmans qui sont attaqués et ont à défendre leur religion. Une religion de tolérance, comme toutes les religions monothéistes".

Marcel Rufo conseille également de ne pas s’appesantir sur les détails horribles. Néanmoins, il est nécessaire d'avoir une discussion sur le sujet "si jamais votre enfant y a été confronté via les réseaux sociaux ou des amis par exemple". En résumé, il faut dire la vérité aux enfants.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Conseils Psychiatrie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants