1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. La marine nationale recrute 4.000 jeunes "de 16 à 30 ans", annonce le capitaine de vaisseau Samson
2 min de lecture

La marine nationale recrute 4.000 jeunes "de 16 à 30 ans", annonce le capitaine de vaisseau Samson

INVITÉ RTL - Le responsable du recrutement à la marine nationale, David Samson, explique les avantages de s'engager dans l'armée.

Le porte-avion Charles de Gaulles en 2011 (photo d'illustration)
Le porte-avion Charles de Gaulles en 2011 (photo d'illustration)
Crédit : AFP
Le capitaine de vaisseau David Samson invité de RTL du 4 février 2021
11:44
La marine nationale recrute 4.000 jeunes "de 16 à 30 ans", annonce le capitaine Samson
11:44
Alba Ventura

"Rares sont les métiers qui vous emmènent aussi loin", annonce la marine nationale qui embauche 4.000 jeunes. David Samson, responsable recrutement à la marine nationale est rentré comme matelot dans la marine, avant de passer par plusieurs métiers dont la finance publique et de devenir capitaine de vaisseau et responsable du recrutement à la marine nationale.

Il explique pourquoi la marine a besoin de jeunes régulièrement : "Les ressources humaines de la marine sont en flux. Nous avons un impératif de jeunesse. La moyenne d'âge des marins embarqués c'est 28 ans. On est 39.000 dans la marine, il y a 4.000 marins qui rentrent et qui sortent chaque année. On cherche des jeunes qui soient motivés. La moyenne d'âge des recrutés est de 21 ans. On recrute des jeunes de 16 à 30 ans, de la troisième à bac + 5."

Selon David Samson, il y a une multitude de métiers possibles : "On ne cache rien. Les marins peuvent se retrouver sur les théâtres d'opération. On dit qu'il y a une cinquantaine de métiers, mille formations qualifiantes, d'abord une formation militaire puis une formation métier et ensuite il y a l'évolution tout au long de la carrière."

Des salaires compétitifs et davantage de femmes

"Le boulanger ou le cuisinier au poste de combat est à la mitrailleuse de 12,7mm, et lorsqu'on est en lutte contre le feu, il est brancardier. On a un métier, mais une fois qu'on est embarqué, on participe à d'autres métiers. On peut aussi être manutentionnaire, ou faire de la météo, distribuer le courrier."

À lire aussi

Selon le responsable RH de la marine, les salaires sont également intéressants : "Pour les primo-rentrants, les salaires sont compétitifs. Un officier de marine qui sort de l'école sera à 2.500 euros, mais s'il est embarqué il aura jusqu'à 60% de solde en plus. On met en avant le cadre de travail exceptionnel : quand on est cuisinier dans le Charles-de-Gaulle à nourrir 6.000 personnes par jour, ce n'est pas la même expérience qu'un restaurant à Paris. Il y a le partir loin en équipage qui forge votre caractère. On ressort pas pareil".

Enfin, travailler dans l'armée n'est pas réservé aux hommes. Les femmes y sont d'ailleurs plus que bienvenue : "Le recrutement ne distingue pas le sexe. On a 15% de femmes dans la marine, l'objectif est de monter à 21% soit 9.000 femmes d'ici 2030. Lors d'un live sur notre site, on a eu 40% de femmes qui se sont inscrites. A nous de montrer que la marine est compatible avec la vie de femme", conclut le capitaine de vaisseau. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/