1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Alsace : du sanglier dans les cantines pour écouler les stocks des chasseurs
1 min de lecture

Alsace : du sanglier dans les cantines pour écouler les stocks des chasseurs

Le sanglier "a beaucoup d'intérêt dans la dynamique qu'on peut porter autour d'une restauration collective de qualité et de proximité", souligne Frédéric Bierry, président de la collectivité européenne d'Alsace.

Des enfants mangent dans une cantine scolaire (illustration)
Des enfants mangent dans une cantine scolaire (illustration)
Alsace : du sanglier dans les cantines pour écouler les stocks des chasseurs
01:28
Yannick Olland - édité par Marie Gingault

Du sanglier au menu des cantines scolaires alsaciennes. Faute de restaurateurs ouverts, les chasseurs de gibier n'arrivent plus à écouler leurs stocks. Résultat : les cantines des écoles et des Ehpad ont modifié leurs menus. 

Burger au sanglier, voilà l'une des recettes testées par la cantine du collège de Villé avec l'aide d'un chef doublement étoilé, Nicolas Stamm, venu vérifier ce qu'en pensait Brandon élève de 5ème : "C'est parfait il n'y a rien à dire, c'est validé", dit le collégien. Validé également Frédéric Bierry, président de la collectivité européenne d'Alsace. En effet, à l'origine de cette opération c'est une surpopulation de sangliers dans la région, mais plus de débouchés en raison de la fermeture des restaurants. 

Le sanglier est "une viande qui est noble, qui est en circuit court, donc elle a beaucoup d'intérêt aussi dans la dynamique qu'on peut porter autour d'une restauration collective de qualité et de proximité", souligne Frédéric Bierry. "En même temps, on est sur un coût de viande qui est finalement peu cher puisqu'elle est à portée de main. Donc il n'y avait que des vertus à mener cette démarche-là", ajoute-t-il.

Toutefois, du gibier à la cantine, ce n'est vraiment pas du goût de Marc Giraud, de l'association pour la protection des animaux sauvages : "Au moment où la biodiversité s'effondre, il y a d'autres leçons à donner. Ce qui serait bien, ce serait d'emmener les enfants dans la nature, leur montrer ce que c'est un écosystème, c'est pas de leur faire bouffer du gibier quand même", déplore le naturaliste.

À lire aussi

Chaque chef de cantine restera évidemment libre de proposer ou non ces recettes à base de sanglier. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/