1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Chasse et confinement : des dérogations pour éviter "la prolifération" du grand gibier
1 min de lecture

Chasse et confinement : des dérogations pour éviter "la prolifération" du grand gibier

Afin de lutter contre "la prolifération" des sangliers et des chevreuils, les chasseurs pourront bénéficier de dérogations au confinement a annoncé la secrétaire d'État chargée de la Biodiversité, Bérangère Abba.

Un fusil de chasse rempli de munitions (illustration).
Un fusil de chasse rempli de munitions (illustration).
Crédit : Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP
Marie Gingault
Marie Gingault

Tandis que la France est entrée dans son quatrième jour de ce second confinement, la secrétaire d'État Bérangère Abba a précisé dans un communiqué que les chasseurs pourront bénéficier d'une dérogation spéciale afin de lutter contre la "prolifération" de grand gibier. 

"Pendant cette période de confinement, nous nous devons d’éviter un accroissement des dégâts faits aux cultures, aux forêts et aux biens par une prolifération des populations de grands gibiers comme les sangliers ou les chevreuils", a indiqué Bérangère Abba dans un communiqué. "C’est uniquement à cette fin et sur demande de l’autorité administrative que des actions de chasse pourront avoir lieu dans les prochaines semaines", a souligné la secrétaire d'État chargée de la Biodiversité auprès de la ministre de la Transition écologique.

Des actions décidées à l'échelle locale

"En début de semaine prochaine, les Conseils départementaux de la chasse et de la faune sauvage (CDCFS ) de chaque département se réuniront donc pour envisager les dérogations concernant la chasse collective ou individuelle des espèces pouvant causer des dégâts aux cultures", a pour sa part écrit le président de la Fédération nationale des chasseurs (FNC) Willy Schraen sur Facebook. 

"À la suite de ces consultations, les préfets saisiront les présidents de Fédérations Départementales de la Chasse pour fixer dans chaque département les objectifs de prélèvements devant être réalisés", a pour sa part précisé la secrétaire d'État Bérangère Abba. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/