2 min de lecture Poitiers

Aéroclubs de Poitiers : "L'aviation a contribué à l'émancipation des femmes", rappelle Brunet

ÉDITO - Pour l'éditorialiste, les écologistes ont oublié que l'aviation a contribué à faire admirer la France dans le monde entier.

Eric Brunet La semaine politique d'Eric Brunet Eric Brunet iTunes RSS
>
Aéroclubs de Poitiers : "L'aviation a contribué à l'émancipation des femmes", rappelle Brunet Crédit Image : ERIC FEFERBERG / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
Eric Brunet édité par Louis Chahuneau

Le ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebbari a demandé cette semaine à ce que deux présidents d'aéroclubs de Poitiers soient décorés. C'est la réponse du gouvernement à la maire écologiste de Poitiers. Le conseil municipal a décidé une baisse des subventions accordées à ces deux aéroclubs de la ville. La maire écologiste Léonore Moncond'Huy, à peine 30 ans, a dit qu'"on ne doit plus financer les sports fondés sur la consommation de ressources épuisables", avant d'ajouter cette phrase qui a marqué tout le monde : "L'aérien ne doit plus faire partie des rêves des enfants".

Après l'affaire du sapin de Noël de Bordeaux, le Tour de France à Lyon soi-disant machiste, les élus écologistes montrent une fois de plus leur dogmatisme. Cette décision est d'autant plus pathétique que l'aéroclub du Poitou est la plus vieille associations de Poitiers. Il regroupe trois sections : le vol à moteur, le vol à voile et l'aéro-modélisme. 

La majorité des adhérents privés de subventions ne sont donc même pas concernés par le sport à moteur. L'aéroclub a également un rôle éducatif puisqu'il donne des cours d'initiation aéronautique dans des établissements scolaires à Poitiers, il offre des baptêmes de l'air aux plus défavorisés et comme tous les aéroclubs du pays, il forme non seulement des pilotes mais aussi des ingénieurs.

Une filière d'excellence en France

Les écologistes ont quand même le chic pour saper les filières d'excellence, après le nucléaire qui nous permet pourtant d'être l'un des pays les moins polluants du monde, c'est l'aéronautique. Car la France, c'est la patrie de l'aviation : avec la montgolfière, on a été les premiers à s'élever dans les airs dès le XVIIIe siècle, et puis les aviateurs : Clément Ader, Blériot, Roland Garros. Sans oublier les as de la Grande guerre et l'épopée de l'aéropostale jusqu'à Airbus qui sera le peut-être le premier constructeur à réaliser un avion à hydrogène.

À lire aussi
Corse
Les infos de 12h30 - Un jeune militaire attaché à une cible sous des tirs en guise de bizutage

Il faudrait aussi rappeler à Léonore Moncond'Huy que l'aviation a grandement contribué à l'émancipation des femmes. La liste des pionnières françaises est évocatrice : Hélène Boucher, Jacqueline Auriol, Maryse Bastié notamment. Mais ce qui m'a fait rêvé quand j'étais gosse, c'est le Concorde. J'avais 12 ans lors de l'inauguration du premier vol commercial Paris-Rio et je ne laisserai aucun écolo abîmer mon rêve de gosse.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Poitiers Aviation EELV
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants