2 min de lecture EELV

Polémique sur l'aviation : Léonore Moncond'huy, la maire de Poitiers, reconnaît "une maladresse"

DOCUMENT RTL - "L'aérien ne doit plus faire partie des rêves d'enfants aujourd'hui", avait déclaré Léonore Moncond'huy. Des propos qui avaient provoqué un tollé.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Polémique sur l'aviation : Léonore Moncond'huy, la maire de Poitiers, se défend sur RTL Crédit Image : GUILLAUME SOUVANT / AFP | Crédit Média : Christian Panvert | Durée : | Date : La page de l'émission
Christian Panvert édité par Marie Gingault

La maire EELV de Poitiers, dans la tourmente depuis quelques jours, répond aux critiques ce mercredi matin en exclusivité sur RTL. Léonore Moncond'huy est mise en cause car son Conseil municipal a décidé de baisser les subventions à deux aéroclubs. Elle avait alors déclaré : "L'aérien ne doit plus faire partie des rêves d'enfants aujourd'hui". Des propos dénoncés à droite comme à gauche. 

"Je suis tout à fait consciente de la maladresse de cette phrase et de l'incompréhension qu'elle a pu générer chez les personnes et en effet aujourd'hui, cette cause mérite d'être défendue avec des termes plus adroits", a admis l'élue. Toutefois, selon Léonore Moncond'huy il faut "distinguer deux types de personnes". 

Tout d'abord "les personnalités du gouvernement qui sont dans un écolo-bashing qui ne laissent rien passer. Ils sautent sur la moindre petite phrase qui peut échapper pendant 6 heures de Conseil municipal. Chez ces personnes-là, il y avait une critique intentionnée", dénonce la maire de Poitiers.

Le vécu des enfants qui naissent aujourd'hui sera différent des enfants du XXe siècle

Léonore Moncond'huy, maire EELV de Poitiers (Vienne)
Partager la citation

"Néanmoins, il y a beaucoup d'autres personnes, y compris dans mon entourage, que cette phrase a pu choquer parce que, effectivement, elle place le débat sur le plan de la morale, qui n'a rien à faire là", concède Léonore Moncond'huy qui rappelle qu'elle s'est engagée toute sa vie "pour offrir des rêves aux enfants, dans l'éducation populaire notamment". 

À lire aussi
disparition
Poitou-Charentes : appel à témoins lancé après la disparition d'un homme de 56 ans

"C'est l'origine de mon engagement et c'est les premières décisions que nous avons prises en arrivant à Poitiers, donc on ne peut absolument pas me reprocher de vouloir briser les rêves des enfants, le débat se situe ailleurs, c'est une question de responsabilité écologique et une question de pragmatisme aussi. C'est-à-dire que le vécu des enfants qui naissent aujourd'hui sera différent des enfants qui ont vécu au XXe siècle, c'est une réalité qui n'est pas de mon fait et que je cherche à combattre justement". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
EELV Écologie Polémique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants