1 min de lecture Environnement

Lutte contre le gaspillage alimentaire : bientôt des "happy hours" dans les supermarchés ?

Des enseignes étrangères proposent des prix cassés pour écouler les denrées périssables. En France, les supermarchés sont pour le moment frileux.

Revue de Presse - La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
La Revue de Presse du 24 septembre 2019 Crédit Image : MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot édité par Nicolas Scheffer

Les happy hour, on connaît le principe, ça existe notamment dans les bars en France. Les prix sont réduits à certains moments de la journée. Une enseigne finlandaise a développé le concept... dans quelque 900 supermarchés, apprend-on dans Le Figaro.

Tous les soirs, trois heures avant la fermeture, ils vendent à prix cassé leurs denrées rapidement périssables. Par exemple, les produits périmés le jour-même sont vendus jusqu'à moins 60 %. Au Royaume-Uni, une chaîne de fast food asiatique propose une offre comparable. Tous les soirs, une demi-heure avant la fermeture, sushis et autres sashimis sont écoulés à moitié prix.

Dans les deux cas, ça fonctionne ! L'enseigne britannique assure avoir réduit de 10 % le gaspillage alimentaire dans ses restaurants. De quoi intéresser le ministère de la Transition écologique en France qui présente ce mardi 24 septembre son projet de loi anti-gaspillage devant le Sénat. Le gouvernement dit soutenir ce type d'initiatives.

Les grandes enseignes françaises frileuses

Les grandes enseignes françaises, elles, semblent moins convaincues. Chez Carrefour, par exemple, on explique proposer des promotions tout au long de la journée pour ne pas pénaliser les clients du matin. Même son de cloche chez Aldi.

À lire aussi
Un avion (illustration) environnement
Transport aérien : faut-il taxer ceux qui voyagent le plus ?

Plus de 80 % des grandes surfaces sont équipées de rayons date courte, mais là, visiblement, il y a encore des progrès à faire : 4 articles bradés sur 10 ne trouveraient pas preneur. Chaque année, nous jetons l'équivalent de 150 kilos de nourriture.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Supermarchés Gaspillage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants