2 min de lecture Environnement

Les infos de 5h - Sommet sur le climat à l'ONU : résumé du passage éclair de Trump

Le président américain est resté quelques minutes au sommet sur le climat de l'ONU à New-York lundi 23 septembre. Il en a profité pour rencontrer des chefs d'État, tacler Emmanuel Macron sur l'Iran et affirmer qu'il méritait le prix Nobel de la paix.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 5h du 24 septembre 2019 Crédit Image : SAUL LOEB / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Cassandre Jeannin

Donald Trump s'est rendu au sommet sur le climat à l'ONU, qu'il devait sécher. Il est resté quelques minutes avant de s'échapper sans un mot se contentant de dire dans les couloirs qu'il "croit beaucoup à l'air pur". Au détour d'un couloir, il n'a visiblement pas reconnu Greta Thunberg, la jeune militante suédoise.

Quand Emmanuel Macron a débuté son discours, le président américain organisait au même moment une rencontre sur la liberté religieuse et les persécutions dans une salle à côté. Il a notamment évoqué le père Hamel, assassiné à Saint-Étienne-du-Rouvray. 

Il a ensuite enchaîné les rencontres avec différents chefs d'État et de gouvernement. Donald Trump a profité de son apparition pour affirmer qu'il pourrait obtenir le prix Nobel de la paix pour beaucoup de choses "s'ils l'attribuaient de manière honnête." Il s'est agacé que le président Obama l'aie reçu et pas lui. 

Sur le volet international, Donald Trump a taclé Emmanuel Macron au sujet de l'Iran. "Nous n'avons pas besoin d'un médiateur. L'Iran sait qui appeler", a-t-il déclaré. D'ailleurs, il n'exclut pas une rencontre avec le président iranien qui serait historique. 

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Un grand hamster d'Alsace sortant de son terrier animaux
Le grand hamster d'Alsace "en danger critique" d'extinction

Grève RATP, SNCF, Éducation nationale - Ce mardi 24 septembre, le trafic devrait être relativement perturbé à Paris et en France. Le ministère de l'Éducation n'est pas en mesure pour l'instant de donner des estimations concernant les professeurs absents. 

Jean-Jacques Urvoas - L'ancien garde des Sceaux est jugé ce mardi 24 septembre. Il est accusé d'avoir transmis au député républicain Thierry Solère des informationss sur une enquête préliminaire le concernant.
Carlos Ghosn - L'ex-PDG de Renault ne peut plus diriger une entreprise cotée en bourse pendant 10 ans. Il a conclu un accord avec le gendarme financier américain, qui l'accuse d'avoir caché 140 millions de rémunérations.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Climat ONU
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants