2 min de lecture Fiscalité

Les impôts directs ont augmenté de 25% entre 2010 et 2017

Sur la période 2010-2017, les impôts directs ont augmenté de 63 milliards d'euros pour franchir la barre des 250 milliards d'euros.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Les impôts directs ont augmenté de 25% entre 2010 et 2017 Crédit Image : Joël SAGET / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau édité par Camille Schmitt

Les impôts directs, c’est-à-dire les ponctions sur le revenu et le patrimoine ont augmenté de 25% entre 2010 et 2017, selon une étude de l'IFRAP. Voilà ce qui explique notre rang peu enviable de n°1 mondial de la pression fiscale.                    

Pour bien comprendre de quoi nous parlons, l’impôt direct englobe l’impôt sur les revenus, la CSG-CRDS, les prélèvements sociaux, la taxe d'habitation, l’ISF et les droits de succession. Sur la période 2010-2017, ils ont augmenté de 63 milliards d'euros pour franchir la barre des 250 milliards d'euros. Et ce seuil devrait rapidement exploser.

Ces prélèvements alimentent les colères actuelles. Chacun considère qu’il paye trop d’impôt. C’est souvent légitime. Mais pas toujours. La réalité c’est que moins de 10% des Français acquittent 52% de tous les impôts directs, soit 130 des 250 milliards. Au passage, ces 10% assurent 70% de l’impôt sur le revenu. 

Le poids de la fiscalité indirecte

Si l’on balaye le spectre des ménages jusqu’au bout, les 30% de Français les moins aisés contribuent à 2% du total de ces impôts directs. On voit bien qu’en termes de ponction et donc de redistribution, nos gouvernements appuient toujours sur les mêmes leviers pour conforter notre modèle social.                            

À lire aussi
Un avis d'impôt sur les revenus (illustration) OCDE
Fiscalité : la France championne de l'OCDE des impôts les plus élevés

Il faut aussi mettre sur la table la fiscalité indirecte : la TVA, le plus puissant de nos prélèvements, les taxes ciblées comme celles sur les produits pétroliers, le tabac, les timbres administratifs, et les contrôles techniques de toutes natures qui prolifèrent. Cette artillerie peut en apparence paraître légère mais elle pilonne durement les ménages les moins aisés.

Alors qui sont les 10% de Français qui payent le plus d'impôts ? Ce sont les contribuables que les techniciens de Bercy rassemblent dans ce qu’ils appellent le dernier décile, celui dont le revenu fiscal de référence commence à 4.623,41 euros de ressources pour un ménage. Les sociologues les appellent la classe moyenne supérieure, c’est ce gros bataillon qui depuis 2010 alimente les caisses de l’État. Ils ont le défaut de n’être pas millionnaires, ils ne sont que 6.676 en France. Et la faiblesse d’être nombreux.

Les plus

Trois grand groupes sur 4 ont versé à ce jour la "prime Macron". Les PME suivent. Le montant moyen attribué à chaque salarié pour cette prime est de 535 euros. 

L'option d'une re-nationalisation à 100% d'EDF fait son chemin au gouvernement. 

Décathlon n'a plus la forme. Son chiffre d'affaire a reculé de 5% l'an dernier en France. 

La note du jour

14/20 à Lettria, une jeune pousse qui propose un outil de traitement automatique du langage, fondé sur le français. Cela signifie que les traductions approximatives de l'anglais vers le français proposées par les GAFA pourraient changer. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fiscalité Taxes Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants