4 min de lecture Économie

Le fabriquant du Botox racheté pour 63 milliards de dollars, un record

Abbvie s'est offert Allergan, le fabricant du Botox pour un chèque exceptionnel de 63 milliards de dollars. L'opération vise à anticiper les carences du Lumira, le médicament qui génère chaque année 18 milliards de dollars et qui va bientôt tomber dans le domaine public.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Transaction record dans le secteur pharmaceutique Crédit Image : RTL | Crédit Média : Christian Menanteau | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau édité par Nicolas Scheffer

Le Botox est au cœur de la création d’un véritable mastodonte du secteur pharmaceutique qui va vendre pour près de 50 milliards de médicaments par an. Le chèque s’élève à 63 milliards de dollars, plus de 55 milliards d’euros, la somme que l’investisseur américain Abbvie mise sur ce produit et les savoirs-faire en biotechnologies du labo Allergan. Le Botox, ça efface les rides, ça gonfle les lèvres, accessoirement, ça contient les poussées de transpiration en cas de canicule mais c’est avant tout une machine à sous. Le plus efficace du marché pharmaceutique pour repulper le chiffre d’affaire et les bénéfices. 

Après avoir remodelé les célébrités et les people, le Botox est quasiment considéré par les centaines de millions de personnes comme un accessoire de la trousse de toilette. Le Botox, ça se vend bien et cher, dans 175 pays. Abbvie est connu pour le Lumira,le médicament qui produit le plus gros chiffre d'affaire au monde : 18 milliards par an avec un seul médicament.

Mais il sait qu’il va bientôt perdre cette rente parce que les brevets de cette médication, qui est utilisée dans huit maladies chroniques, vont tomber dans le domaine public dont à la disposition des fabricants de génériques qui pourront dès lors le copier et le vendre moins cher. Le chèque de 63 milliards vise en priorité à réduire la dépendance à ce produit vedette et la transférer au produit star, le Botox. 

En Europe, les organismes de Sécurité sociale exigents

À lire aussi
Une employée d'Amazon prépare des colis. (Illustration) écologie
Amazon s'engage à donner les invendus au lieu de les détruire

Cette course au gigantisme, c'est d'abord le reflet des mutations en cours dans le secteur du médicament. La chimie traditionnelle cède la place aux génériques et aux biotechnologies. C’est aussi le signe des pressions politiques qui s’exercent partout dans le monde pour une baisse du prix du médicament. Ce lundi, la Maison Blanche a signé un décret qui impose aux laboratoires d’afficher le prix de chaque produit dont ils font la publicité.

Et puis on sait qu’en France comme ailleurs en Europe, les organismes de Sécurité sociale serrent la vis. Il faut donc aux laboratoires des productions à grands rendements financiers et de grosses alliances pour financer une recherche de plus en plus coûteuse. Ces deux évolutions sont inéluctables et annoncent d’autres grandes opérations dans ce secteur.

Les plus

- La Cour des comptes anticipe un nouveau dérapage de nos déficits l’an prochain mais à force de l'entendre tous les ans depuis 1974, on s'y habituerait presque.

- Une année noire pour la production de miel français. La consommation est désormais couverte aux deux tiers par des importations, notamment chinoise. 

La note

- 15/20 à SpaceX, la société américaine vient de mettre sur orbite 24 satellites. Elle a récupéré deux des trois lanceurs. Une nouvelle génération de fusées est sur le marché.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Santé Médicaments
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797924572
Le fabriquant du Botox racheté pour 63 milliards de dollars, un record
Le fabriquant du Botox racheté pour 63 milliards de dollars, un record
Abbvie s'est offert Allergan, le fabricant du Botox pour un chèque exceptionnel de 63 milliards de dollars. L'opération vise à anticiper les carences du Lumira, le médicament qui génère chaque année 18 milliards de dollars et qui va bientôt tomber dans le domaine public.
https://www.rtl.fr/actu/conso/le-fabriquant-du-botox-rachete-pour-63-milliards-de-dollars-7797924572
2019-06-26 11:18:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/jnYpG0g7AHQuJjOKioSXPg/330v220-2/online/image/2019/0626/7797924567-transaction-record-dans-le-secteur-pharmaceutique.jpg