1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Variole du singe : ce que l'on sait sur cette maladie virale
1 min de lecture

Variole du singe : ce que l'on sait sur cette maladie virale

Cette maladie rare en Europe, dont des dizaines de cas suspects ont été répertoriés en Espagne, au Portugal et au Royaume-Uni, est peu contagieuse entre humains.

Un exercice de prise en charge d'une épidémie de choléra (illustration)
Un exercice de prise en charge d'une épidémie de choléra (illustration)
Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Variole du singe : ce que l'on sait sur cette maladie virale
00:01:58
La rédaction numérique de RTL & AFP

Une nouvelle maladie suscite l'inquiétude en Europe. L'Espagne et le Portugal ont recensé, mercredi 18 mai, plus de 30 cas suspects ou confirmés de variole du singe, aussi appelée "monkeypox". Les premiers cas sont apparus au Royaume-Uni, début mai, notamment au sein de la communauté homosexuelle, précise l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Endémique en Afrique de l'Ouest, cette maladie virale ("monkeypox") et rare a été découverte en 1958, lorsque deux épidémies d'une maladie ressemblant à la variole se sont déclarées dans des colonies de singes élevés. 

Peu contagieuse entre humains, l’infection vient d’un contact direct avec du sang, des liquides biologiques ou des lésions cutanées d’animaux. La consommation de viande d’animaux infectés peu cuite peut être à l'origine de l'infection, selon les scientifiques. Elle est dépourvue de traitement et se guérit généralement d'elle-même.

Les symptômes recouvrent notamment fièvre, mal de tête, douleurs musculaires, mal de dos, ganglions lymphatiques enflés, frissons et fatigue. Des éruptions cutanées peuvent survenir, souvent sur le visage, et se répandre à d'autres parties du corps.

À lire aussi

La durée d’incubation est de 6 à 16 jours ; les symptômes apparaissent, eux, durant 14 à 21 jours et disparaissent, en général, spontanément. Le taux de létalité de la variole du singe est, lui, de 1 à 10%, précise TF1. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a ouvert une enquête pour faire toute la lumière sur cette flambée épidémique soudaine.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.