2 min de lecture Temps de travail

Travailler plus de 10 heures par jour augmenterait le risque de faire un AVC

Une étude française montre une augmentation du risque d'AVC chez les personnes travaillant plus de 10 heures par jour, au moins 50 jours par an.

Un homme qui travaille (illustration)
Un homme qui travaille (illustration) Crédit : Creative Commons / Pixnio
cassandre
Cassandre Jeannin Journaliste

Travailler pendant plus de 10 heures par jour pendant au moins 50 jours par an expose à un risque accru d’AVC. Une étude française fait le lien qui confirme les soupçons soulevés par des travaux précédents. " data-reactid="19" style="margin-bottom: 1em;">Nombreux sont les Français qui travaillent énormément sans compter leurs heures. Alors que la durée légale du travail est fixée à 35 heures par semaine, soit 7 heures par jour, très peu d'entre nous respecte vraiment ces horaires. Mais cette nouvelle étude française va peut-être nous faire réfléchir à deux fois. 
Travailler pendant plus de 10 heures par jour pendant au moins 50 jours par an expose à un risque accru d’AVC. Une étude française fait le lien qui confirme les soupçons soulevés par des travaux précédents. " data-reactid="19" style="margin-bottom: 1em;">Une équipe de l'hôpital Raymond-Poincaré, à Garches, a montré que travailler pendant plus de 10 heures par jour pendant au moins 50 jours par an expose à un risque accru de faire un accident vasculaire cérébral (AVC). 
Travailler pendant plus de 10 heures par jour pendant au moins 50 jours par an expose à un risque accru d’AVC. Une étude française fait le lien qui confirme les soupçons soulevés par des travaux précédents. " data-reactid="19" style="margin-bottom: 1em;">Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs ont réalisé des statistiques en fonction du temps de travail, du type de travail, de l'âge et du sexe du patient. Sur plus de 140 000 participants, 29,6% ont rapporté des temps de travail prolongés. Parmi eux, 0,9% ont souffert d’un AVC, soit 29% de risque en plus qu'un travailleur qui a des horaires classiques. Pour les participants subissant ces longues heures pendant plus de 10 ans, ce risque est augmenté de 45%.
Travailler pendant plus de 10 heures par jour pendant au moins 50 jours par an expose à un risque accru d’AVC. Une étude française fait le lien qui confirme les soupçons soulevés par des travaux précédents. " data-reactid="19" style="margin-bottom: 1em;">

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Temps de travail Travail AVC
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants