2 min de lecture Maladie

Traitement des rhumatismes : la recherche avance à grands pas

Un Français sur trois est touché par ces troubles musculosquelettiques mais la recherche dans le domaine progresse, ce qui permet d'améliorer la prise en charge des patients.

>
Traitement des rhumatismes : la recherche avance à grands pas Crédit Image : Collin Parker / Flickr CC | Crédit Média : Jacques Serais | Durée : | Date :
Générique 1
Jacques Serais et Camille Kaelblen

Vieillissement, chocs, mouvements répétés, stress, fatigue, sédentarité et aussi malbouffe mettent nos articulations à rude épreuve. Les rhumatismes, sous forme d'inflammation ou d'usure des cartilages, touchent aujourd'hui plus d'une personne sur trois en France.

Derrière ce terme général se cachent en réalité plus de 200 maladies, dont la plus connue est sans doute l'arthrose. Cette affection concerne 10 millions de personnes en France, selon l'Inserm. Il s’agit de la première cause d’incapacité fonctionnelle pour les personnes de plus de 40 ans.

Aujourd'hui, la recherche et l'innovation dans le domaine progressent, ce qui permet d'améliorer la prise en charge des patients. "On vit une époque de réel progrès", confirme le Pr Francis Berenbaum, rhumatologue à l'hôpital Saint-Antoine à Paris au micro de RTL.

À lire aussi
Un bébé à la naissance (illustration) faits divers
Bébés sans bras : la lanceuse d’alerte salue la nouvelle enquête

Des cellules souches pour soulager l'inflammation

Exemple avec l'arthrose du genou : "Il y a beaucoup de recherches dans le domaine des cellules souches, qui consistent à prélever du tissu gras dans l'abdomen. De ce tissu gras, on extrait les cellules souches, on les injecte dans le genou", explique le médecin.

L'objectif de cette technique est de "faire en sorte que ces cellules se mettent à produire des molécules anti-inflammatoires, comme si notre corps devenait par nous-même une sorte d'usine à fabriquer des médicaments", poursuit-il.

150 patients sont actuellement à l'essai, et tous sont tolérants à cette nouvelle méthode de traitement...

Détecter la maladie avant les premiers symptômes

Autre avancée prometteuse : il est désormais possible de détecter la maladie avant l'apparition des premiers symptômes et donc de mieux la combattre. "On sait détecter les patients à très haut risque. Un antécédent familial, déjà des petites douleurs, éventuellement chez une personne qui fume... Aujourd'hui, il y a des essais pour essayer de traiter ces personnes qui n'ont pas encore développé la maladie, mais qui pour autant, ont tout pour la développer", explique le Pr Berenbaum.


Anticiper pour mieux traiter : l'enjeu est de taille. En France, les rhumatismes dans leur ensemble sont la deuxième cause d'arrêt maladie. Cette affection représente un milliard d'euros dépensé chaque année par l'Assurance maladie pour ces problèmes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maladie Santé Médecine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795159950
Traitement des rhumatismes : la recherche avance à grands pas
Traitement des rhumatismes : la recherche avance à grands pas
Un Français sur trois est touché par ces troubles musculosquelettiques mais la recherche dans le domaine progresse, ce qui permet d'améliorer la prise en charge des patients.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/traitement-des-rhumatismes-la-recherche-avance-a-grands-pas-7795159950
2018-10-13 13:06:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/3KAJxYnAomyVEpapGUseeg/330v220-2/online/image/2018/1012/7795163191_l-arthrose-touche.jpg