2 min de lecture Santé

Allergies, pollution, chaleur : 3 raisons qui expliquent la toux en juin

En ce mois de juin, tout le monde tousse. Un phénomène qui surprend mais qui s'explique facilement par trois raisons majeures.

La saison des allergies revient aussi en septembre
La saison des allergies revient aussi en septembre Crédit : Philippe HUGUEN / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin Journaliste

Vous l'avez probablement remarqué et ça vous a sûrement agacé, depuis quelques semaines, tout le monde tousse : vous, vos proches ou vos collègues. Souvent désagréable pour la personne malade et pour son entourage, la toux s'explique par plusieurs phénomènes. Et pas de chance, en ce moment, ils sont réunis.

Il existe deux sortes de toux : la sèche et la grasse. La première ne produit pas de sécrétions, c'est-à-dire que rien n'encombre les poumons qu'il faudrait évacuer. La seconde est dite "productive" c'est-à-dire qu'elle libère les poumons en évacuant des sécrétions. Dans les deux cas, elle n'est pas normale. Même si la toux n'est pas forcément grave, elle doit être surveillée.

Parfois, la toux est accompagnée d'autres symptômes comme la fièvre, le nez qui coule, le mal de gorge, les maux de tête et bien d'autres. Voici les trois raisons qui peuvent être à l'origine de votre toux en plein mois de juin. 

1. Les allergies

26 départements sont actuellement en alerte rouge pollens de graminées, une des raisons qui peut expliquer votre toux. Lorsque vous inhalez du pollen, votre corps réagit naturellement en toussant pour expulser la substance irritante. Aussi, les membranes nasales enflammées par le pollen produisent des sécrétions liquides qui s'accumulent, débordent dans la gorge et provoque la toux.

À lire aussi
Une femme pratiquant une activité sportive (photo d'illustration). Santé
Michel Cymes : comment éviter les fuites urinaires liées au sport

Voici nos conseils pour vous protéger des allergies si vous êtes concernés.  

2. La pollution

La pollution est aussi un facteur de toux. La gorge qui pique, du mal à respirer et des narines noires sont des symptômes corrélés. L'azote et les particules fines que l'on ingère à cause de l'air pollué entraînent rhumes, bronchites ou encore rhino-pharyngite.

Même si la maladie ne dure que quelques jours, il ne faut pas minimiser les risques à long terme. Comme pour l'allergie, l'exposition à la pollution peut conduire à l'asthme, notamment chez les enfants. 

3. Les changements de température

En ce moment, les températures chutent puis augmentent brusquement. De quoi déboussoler nos organismes qui réagissent comme ils peuvent. En réalité, ce ne sont pas directement les changements de température qui sont en cause, c'est simplement qu'ils favorisent la prolifération de certains virus qui eux entraînent des rhumes, et donc la toux. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Maladie Météo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants