1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Santé : quels sont les bienfaits d'une cure thermale ?
2 min de lecture

Santé : quels sont les bienfaits d'une cure thermale ?

Ce jeudi 20 janvier s’ouvre à Paris les Thermalies, le salon de l’eau et du bien-être. Mais quels bienfaits peut-on attendre des cures thermales ?

Deux femmes dans une cure thermale (Images d'illustration).
Deux femmes dans une cure thermale (Images d'illustration).
Crédit : MYCHELE DANIAU / AFP
Les bienfaits du thermalisme
04:03
Les bienfaits du thermalisme
04:03
Micro générique Switch 795x530
Aline Perraudin - édité par Benjamin Hue

Le thermalisme a encore la cote. Si aux yeux de certains, il a une image un peu vieillotte, il a aussi ses adeptes qui apprécient cette médecine naturelle, sans médicaments. Bien sûr, la crise sanitaire a impacté la fréquentation des stations thermales. Mais sinon, en temps normal, plus de 550.000 curistes vont, chaque année, prendre les eaux, souvent pour améliorer leur maladie chronique et réduire leurs douleurs autrement qu’en avalant des cachets. 

Le thermalisme n'est pas réservé aux personnes âgées. Les cures thermales sont prescrites par un médecin et sont indiquées pour des troubles divers : les rhumatismes bien sûr, mais aussi les affections respiratoires, les problèmes circulatoires, des maladies de peau, l’obésité, et les troubles liés au stress, le burn out, les troubles anxieux, l’addiction aux tranquillisants.

Il est vrai que pour être prise en charge par l’Assurance maladie, la cure doit comporter 18 jours de soins, le temps jugé nécessaire pour obtenir une amélioration. Tout le monde ne peut pas se libérer trois semaines. C’est plus facile quand on est à la retraite. La moyenne d’âge du curiste est d’ailleurs de 63 ans. 

Des stations proposent des séjours plus courts, certains plus axés sur la prévention, d’autres sur la convalescence après une lourde maladie. Mais dans ce cas, ils ne sont pas remboursés. 

Efficace contre l'arthrose et certaines douleurs chroniques

À écouter aussi

Le secteur du thermalisme s’est engagé à démontrer le service médical rendu des cures pour le maintien du remboursement par l’Assurance maladie. Depuis le début des années 2000, plusieurs études ont mis en évidence les bienfaits des cures thermales, par exemple dans l’arthrose du genou, les douleurs chroniques de l’épaule, l’insuffisance veineuse, l’obésité, et dans les troubles anxieux.

La cure a un effet durable. Quand on interroge les curistes, beaucoup disent que la cure réduit leurs douleurs et que ce soulagement perdure au moins 6 mois, voire plus. Cela leur permet de prendre moins de médicaments. Les eaux ont des propriétés particulières, et les soins prodigués - bains, douches, inhalations, applications de boue - agissent à la fois sur les douleurs, la souplesse articulaire, la décontraction musculaire, l’appareil respiratoire, et la détente globale.

Mais l’intérêt des cures thermales dépasse les seuls bienfaits des bains et autres soins. Comme me l’a souligné la professeure Gisèle Kanny, présidente de la Société française de médecine thermale, la cure thermale offre surtout une prise en charge globale et personnalisée. 

Elle se passe dans un environnement positif, avec un accompagnement, médecins, kinés, hydrothérapeutes, éducateurs sportifs, diététiciennes, psychologues. Ça peut être l’occasion de réapprendre à mieux manger, à mieux bouger, à mieux gérer son stress… sans craindre le regard des autres. L’effet groupe est important et stimulant. En cure, on peut échanger avec des personnes qui ont la même chose que soi et refaire ensemble des activités qu’on avait délaissées.

Des vacances payées par la Sécu ?

Certains disent que les cures thermales sont des vacances payées par la Sécurité sociale. L’Assurance maladie rembourse les frais médicaux et les soins. En totalité si on est en affection longue durée. 

Néanmoins, le reste à charge pour un curiste qui doit se déplacer et s’héberger n’est pas négligeable. Il faut compter 1.100 euros en moyenne. C’est donc essentiellement au curiste qu’il en coûte. La part du thermalisme représente, elle, 0,15% des dépenses de l’Assurance maladie. 

Le salon des Thermalies se tient du 20 au 23 janvier 2022 au Carrousel du Louvre, à Paris.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/