2 min de lecture Risque sanitaire

Pourquoi Michel Cymes déconseille d'aller aux toilettes avec son smartphone

En France, l'accès aux sanitaires est simple, c'est un acquis sur lequel personne ne se pose de questions. Pourtant, il y a des règles à respecter, comme ne pas aller aux toilettes avec son smartphone. Michel Cymes vous explique pourquoi.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Michel Cymes déconseille d'aller aux toilettes avec son smartphone Crédit Image : iStock | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Maeliss Innocenti

La Journée Mondiale des Toilettes a lieu ce mardi 19 novembre. En France, on peut se réjouir de vivre dans un pays développé, où chacun peut s’enorgueillir d’avoir accès à ces lieux d’aisance que sont la selle, les toilettes, les sanitaires, les ouah-ouah, les waters, les WC… Vous choisissez l’appellation qui vous sierra du moment que c’est propre et que ça fonctionne.

Réjouissons-nous car la planète Terre ne se signale pas vraiment par un suréquipement en la matière. J’apprends en effet, par le truchement de l’OMS, qu’un milliard d’êtres humains sont privés de ce confort minimum et en sont réduits à expérimenter le charme très "Nature et Découvertes" du plein air, quand leur transit intestinal l’exige…

Ce milliard d’infortunés, on le trouve essentiellement sur les continents asiatique et africain, toujours selon l’OMS. Mais en France, on a tout ce qu’il faut en matière de trône… Ce qui me conduit tout naturellement à m’intéresser aux prétendants. 

Une mauvaise habitude à proscrire

Les prétendants, c’est vous, c’est moi, c’est le voisin de palier ou la voisine d’en bas. C’est nous tous. Nous tous qui partageons ce défaut que je mettrais volontiers sur le dos de la révolution techno-numérique si l’heure n’était pas l’ultra responsabilisation de chacun d’entre nous en matière de santé. Et ce défaut, vous l’avez deviné, c’est que nous allons aux toilettes accompagné de notre smartphone, ce qui fait que là où nous sommes censés ne faire qu’une seule chose, nous cumulons les tâches…  

À lire aussi
Une femme testant différents parfums (illustration) cosmétiques
Parfums : des marques de luxe épinglées pour un risque cancérigène

Mais alors pourquoi ne faut-il pas aller aux toilettes avec son smartphone ? Permettez que je me fasse l’écho d’une étude britannique dont il résulte ceci : quiconque s’enferme aux toilettes avec son smartphone y restera plus longtemps que ne l’exigent les raisons qui l’ont conduit à s’isoler ainsi de ses semblables.

Autrement dit, "tweeter" ou "facebooker" sur du mobilier Jacob Delafon vous fait rester plus longtemps assis, ce qui favorise l’apparition d’hémorroïdes. Je vous épargne le pourquoi du comment mais sachez que si j’avais à vous démontrer les choses, il faudrait que je vous explique en quoi la position dont il est ici question augmente la pression des veines de l’anus sur le rectum inférieur, ce que la bienséance m’interdit le faire plus en détails…

Un risque d'hémorroïdes mais pas que...

Ce qui vaut pour le smartphone vaut aussi pour n’importe quel objet de distraction susceptible de vous faire prendre racine là où vous savez… Pas de smartphone donc, mais pas de livre, ni de courrier, ni de journal, quotidien, hebdo ou mensuel aux toilettes.

Il y a d'autres risques que les hémorroïdes. Ceux, élémentaires, liés à la nature des lieux.
Entendons-nous bien : il importe de veiller à ce que les toilettes soient toujours irréprochables. Néanmoins, vous pouvez prendre les choses par n’importe quel bout de la cuvette, vous trouverez toujours plus de germes ici qu’ailleurs

Si ces germes contaminent votre smartphone, ils se rapprocheront tôt ou tard de votre visage où, entre le nez, la bouche, les oreilles et les yeux, ce ne sont pas les voies d’accès à l’organisme qui manquent. Et puis si j’osais, je vous dirais : nos smartphones sont déjà assez sales comme ça, évitons d’en rajouter.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Risque sanitaire Smartphone Michel Cymes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants