1 min de lecture Conso pratique

Pourquoi il faut éviter de réutiliser une bouteille d'eau en plastique

Si les bouteilles en plastique sont dangereuses pour l'environnement, elles ont également un impact néfaste sur notre santé, surtout quand elles sont réutilisées plusieurs fois.

Des bouteilles en plastique (illustration)
Des bouteilles en plastique (illustration) Crédit : Domaine public
CYMES_245300
Michel Cymes et Sarah Belien

La plupart des boissons que nous consommons, eau, jus de fruits ou soda, sont vendues dans des bouteilles en plastique. Bien plus qu'un fléau pour l'environnement, la matière plastique a également des conséquences néfastes sur notre santé. Il arrive que le contenant pollue le contenu.

Car dans certaines eaux minérales vendue en bouteille en plastique, des scientifiques ont trouvé des microparticules de plastique. S'il on peut également en trouver dans l'eau du robinet, il y en a tout de même beaucoup moins. Ces particules microscopiques peuvent s'avérer potentiellement toxiques pour le foie, les reins ainsi que le cerveau.

De plus, lorsqu'on achète des bouteilles en plastique, l'erreur souvent faite est de se resservir des bouteilles en la remplissant avec un autre contenu, lors d'un entrainement sportif ou encore pour la nuit. C'est un problème, car dans l'idéal, une bouteille en plastique doit être utilisée qu'une seule fois.

L'alternative à la maison est de se servir d'une bouteille d'eau en verre. Ce sera bénéfique pour l'environnement car une fois lavée, elle peut être réutilisée à l'infini et on ne la jette pas. Et les microparticules ne risquent pas de s'y développer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Conso pratique Environnement Eau
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants