2 min de lecture Santé

Canicule : les conseils de Michel Cymes pour bien se rafraîchir

En période de grosses chaleurs, le corps a besoin de se rafraîchir. Les boissons glacées et la douche froide sont notamment à proscrire.

Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Canicule : les conseils de Michel Cymes pour bien se rafraîchir Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Bastien Hauguel

Les grosses chaleurs approchent, et qui dit grosses chaleurs dit besoin de se rafraîchir. Mais on a tendance parfois à mal s’y prendre au point de faire des choses qui aboutissent à l’effet inverse de celui espéré. Quand le mercure a tendance à grimper, on a pris l’habitude par exemple de boire trop froid.

Quand une boisson glacée est absorbée, le corps a le réflexe de normaliser les choses. Concrètement, il s’efforce de réguler et dépense donc de l’énergie. Et toute dépense d’énergie se traduit par de la chaleur, voire une perte d’eau sous forme de sueur et, in fine, par de la déshydratation. Pas l'idéal quand on veut se rafraîchir.

Autre mauvais réflexe à éviter : la douche froide, un des grands classiques de la canicule. L’effet est le même qu’avec la boisson glacée : la température de l'organisme va augmenter, car il n’aime pas trop les contrastes. C’est le paradoxe : plus la douche est froide, plus vous aurez chaud.

Il faut aussi gérer la climatisation intelligemment, toujours pour les mêmes raisons. Si la température est trop basse, le corps puise dans son énergie et se réchauffe. Pour rappel, il ne faut pas plus de 7 degrés entre la température extérieure et la température intérieure.

Le ventilateur, bonne ou mauvaise idée ?

À lire aussi
Deux personnes masquées sur l'esplanade devant la Tour Eiffel Coronavirus France
Coronavirus : vers de nouvelles restrictions à Paris et dans les Bouches-du-Rhône ?

La tentation est grande, lorsque la nuit est torride, de faire tourner le ventilateur à proximité et de le diriger vers soi. C'est pourtant le meilleur moyen de se mettre des allergènes dans le nez. Sans compter que ce souffle frais permanent peut se traduire par des petits soucis ORL au réveil. Le ventilateur, pourquoi pas, mais à condition de le mettre à bonne distance ou derrière soi, pour que l'air ne rentre pas dans les nasaux.

Au chapitre des solutions pour se rafraîchir, il existe l’hydratation, à température raisonnable, et aussi la serviette mouillée. C'est simple : il suffit de plonger une serviette dans de l'eau froide et de l'étendre dans la chambre. S’il fait chaud, il y a évaporation et l’air ambiant est moins sec. Il est également possible dans la nuit de laisser les fenêtres ouvertes, fermer légèrement les persiennes et laisser pendre une serviette mouillée dans l’encadrement de la fenêtre. Au moindre souffle de vent, vous aurez un peu de fraîcheur supplémentaire.

Dernier conseil, susceptible de faire également économiser : éteindre les appareils électroniques (ordinateur, télé, tablette, etc). Dès qu’il y a une veilleuse, il y a source de chaleur, il ne faut pas l'oublier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Canicule Conseils
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants