1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Moustiques : pourquoi certains se font-ils plus piquer que d'autres ?
1 min de lecture

Moustiques : pourquoi certains se font-ils plus piquer que d'autres ?

Si la "peau à moustique" n’existe pas à proprement parler, nous sommes inégaux devant les piqûres.

Le moustique tigre propage la dengue, le virus Zika ou encore le chikungunya.
Le moustique tigre propage la dengue, le virus Zika ou encore le chikungunya.
Crédit : EID MEDITERRANEE / AFP
Emmanuelle Brisson

Nous ne sommes pas tous égaux face aux piqûres de moustiques. Comment expliquer que certaines personnes y échappent sans aucune précaution alors que d’autres peuvent se faire "dévorer" en l’espace de quelques heures ?

Même si ces insectes ont un petit cerveau, leur système de détection est très sophistiqué. Selon des études scientifiques on en sait un peu plus aujourd’hui sur cette problématique. Sans surprise, le sang en fait partie. Par exemple, le moustique-tigre est davantage attiré par les peaux au groupe sanguin O. Mais la composition de notre sang est-elle la seule explication ?

La réponse est non. Le sang ne semble pas être le seul facteur expliquant la préférence des moustiques. Le dioxyde de carbone, la chaleur ou encore l’humidité sont des éléments qui attirent les moustiques. En effet, ils possèdent un récepteur leur permettant de détecter le dioxyde de carbone que nous expirons. 

Un système de détection sophistiqué

Ceci expliquerait pourquoi les femmes enceintes auraient tendance à attirer davantage les moustiques. Les femmes enceintes rejetteraient davantage de dioxyde de carbone et d’humidité dans leur haleine. Leur température corporelle serait légèrement plus élevée, ce qui libérerait davantage de substances volatiles à la surface de leur peau, aidant les moustiques à les repérer. 

À lire aussi

Nos odeurs corporelles, notre chaleur, notre humidité jouent un rôle et les moustiques sont notamment attirés par la sueur, car elle dégage des substances qui les attirent, comme l'acide lactique.

Il y aurait aussi un lien possible entre la consommation d’alcool et l’attraction des moustiques. Si vous vous faites davantage piquer que votre voisin ou voisine, il faudra peut-être revoir votre hygiène de vie. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/