2 min de lecture Société

Michel Cymes vous explique pourquoi les hommes font des grossesses nerveuses

Ce lundi 29 octobre, penchons-nous sur un phénomène étrange mais qui existe : le syndrome de la couvade. Le médecin Michel Cymes vous explique en quoi il consiste et comment l'éviter.

CYMES_245300 Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes
>
Michel Cymes vous explique pourquoi les hommes font des grossesses nerveuses Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes et Leia Hoarau

La "grossesse nerveuse de l'homme" est un phénomène complètement psychosomatique. Il est tellement en empathie avec sa femme enceinte qu'il se comporte comme s'il était lui-même enceint. Concrètement, quand sa femme prend du poids, il en prend aussi. Son ventre s'arrondit et il peut lui aussi avoir des nausées, être irritable, avoir mal au ventre, mal au dos, avoir des envies de manger des fraises à deux heures du matin... Ces "symptômes" apparaissent généralement à la fin du premier trimestre. Ils ont tendance à se calmer au second trimestre avant de repartir de plus belle en fin de grossesse.

C'est généralement le signe d'une inquiétude paternelle : un futur père veut toujours que la grossesse de sa femme se passe bien. Une inquiétude légitime, mais qui va parfois le submerger au point qu'il se demande s'il saura être un bon père et qu'il s'interroge sur sa place dans le foyer familial une fois que l'enfant sera né.

Dans certains cas, il va même jusqu'à développer une forme de jalousie parce qu'il sait que sa compagne vit quelque chose d'unique qu'il ne connaîtra jamais. Et c'est toutes ces pensées qui se bousculent dans la tête du père qui l'amènent à faire une couvade.

À lire aussi
Les prix des différents carburants dans une station-service (illustration). manifestations
17 novembre : plusieurs organisateurs de manifestations jettent l'éponge

En parler et s'occuper

La première chose à faire est d'en parler. Dans certaines maternités, il y a des groupes de parole sur le thème "Devenir papa" qui évitent bien des dépressions. De plus, les femmes enceintes sont aujourd'hui suffisamment entourées sur le plan médical pour que le couple puisse trouver un interlocuteur fiable : le gynécologue, un psychologue, le médecin de famille... 

Il n'est d'ailleurs pas à exclure que les futurs pères prennent les mêmes médicaments que la future mère parce qu'il a lui aussi des nausées ou mal quelque part. Et puis l'entourage, les amis et la famille peuvent être d'un grand secours à partir du moment où ils savent écouter, compatir, échanger sur le sujet s'ils ont vécu la même chose.

Le plus important est que le futur père assume son nouveau statut en se projetant utilement dans l'avenir. Quand un heureux événement se profile, il faut préparer son arrivée : faire la chambre du futur bébé, s'occuper de l'achat de tout le matériel de puériculture, penser aux faire-parts... Bref, toutes ces occupations qui replongent dans la réalité et évitent de se faire des nœuds dans le cerveau.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Vidéo Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795239350
Michel Cymes vous explique pourquoi les hommes font des grossesses nerveuses
Michel Cymes vous explique pourquoi les hommes font des grossesses nerveuses
Ce lundi 29 octobre, penchons-nous sur un phénomène étrange mais qui existe : le syndrome de la couvade. Le médecin Michel Cymes vous explique en quoi il consiste et comment l'éviter.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/michel-cymes-vous-explique-pourquoi-les-hommes-font-des-grossesses-nerveuses-7795239350
2018-10-29 09:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/xjSXUvLeoXpqI9isnGxq2g/330v220-2/online/image/2015/0909/7779662897_la-grossesse-une-epreuve-pour-les-futures-mamans-et-les-futurs-papas.jpg