1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Michel Cymes explique comment décupler les capacités de son cerveau
2 min de lecture

Michel Cymes explique comment décupler les capacités de son cerveau

Décupler les capacités de son cerveau, tout le monde en rêve. Attention néanmoins à s'y prendre correctement. Caféine, sommeil, mémoire... Michel Cymes donne ses conseils.

Cerveau : qu'est ce que la synesthésie ?
Cerveau : qu'est ce que la synesthésie ?
Michel Cymes explique comment décupler les capacités de son cerveau
03:23
Michel Cymes explique comment décupler les capacités de son cerveau
02:30
Michel Cymes - édité par Marie Gingault

On se demande régulièrement comment optimiser nos capacités cérébrales, et vous remarquez qu’à force de poser la question, l’homme a fini par apporter des réponses (ou des éléments de réponses).


On sait par exemple qu’une alimentation saine et équilibrée, une pratique sportive régulière et le fait de se soustraire au stress constituent de bons boosters de cerveau. Après, il y a ce qu’on appelle les psychostimulants. Et là, on entre dans un univers nébuleux où les promesses n’engagent que ceux qui les croient, quand elles ne sont pas tout simplement dangereuses. Encore qu’il existe une drogue tout à fait légale. C’est d’ailleurs la plus consommée au monde. 

Il s'agit de la caféine. Mais vous avez une bonne excuse : la caféine vous permet d’améliorer votre concentration, votre vigilance. Toutefois, il faut en faire un usage modéré, c’est-à-dire ne dépasser pas votre seuil de tolérance. En général, je le rappelle, il ne faut pas consommer plus de trois tasses par jour. 

Amphétamines et électrodes = danger

Pour le reste, il existe les amphétamines et les casques à électrodes, et je ne vous conseille ni les unes ni les autres. Toute d'abord les amphétamines, c'est danger. Il y a un risque d’addiction et des effets secondaires comme la dépression ou l’anxiété. Je le dis, notamment aux étudiants qui préparent des concours exigeants et croient entrevoir une solution en consommant ces cochonneries.

À lire aussi


Quant aux casques à électrodes, ce sont de faux amis. Certes, certains neuroscientifiques reconnaissent qu’un léger choc électrique au niveau de l’hippocampe (là où siège la mémoire) peut augmenter les performances de la mémoire, mais ça, c’est le résultat d’expériences faites en laboratoire dans des conditions strictes et particulièrement encadrées. Rien à voir, donc, avec les casques qu’on vous propose dans le commerce : ceux-là n’ont pas prouvé leur efficacité et la communauté scientifique en rejette l’usage.

Comprendre le fonctionnement de son cerveau

Tout ça pour dire que pour booster son cerveau, il n’existe pas de remède miracle, même si on peut quand même la jouer futé. Pour tirer le meilleur parti de ses neurones, il faut les utiliser intelligemment (c’est le cas de le dire). Et l’intelligence, en l’occurrence, consiste à comprendre le fonctionnement du cerveau qui a besoin de temps et de répétition pour être au top.


1. Après avoir appris quelque chose, il est bon de dormir parce que c’est pendant le sommeil que le cerveau consolide les acquis. Il a besoin de ce temps-là pour que l’apprentissage soit durable.


2. Répéter les choses, les répéter encore, les répéter toujours. Ce qui, en pratique, doit vous conduire à découper votre temps de travail. Cela veut dire que si vous avez 4 heures de boulot et d’apprentissage devant vous, mieux vaut ne pas vous mettre la tête dans le sac pendant 4 heures mais plutôt de découper les choses en 4 séances d’une heure, voire en 8 séances d’une demi-heure. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/