1 min de lecture Santé

Michel Cymes vous alerte sur les risques des cabines de bronzage

Les cabines à rayons UV présentent de sérieux risques cancérigènes et augmentent de 59% le danger de développer un mélanome cutané.

CYMES_245300 Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Michel Cymes vous alerte sur les risques des cabines de bronzage Crédit Image : THOMAS COEX / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Quentin Marchal

Pour toutes celles et ceux qui entendent aborder l'été avec un beau bronzage et qui, pour ce faire, ont recours aux cabines, faîtes attention, cela peut s'avérer dangereux. L'Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) avait déjà recommandé, il y a quelques mois maintenant, d'interdire le plus rapidement possible les cabines de bronzage.

Et pour cause, les cabines à rayons UV artificiels présentent un risque cancérigène. L'ANSES donne des chiffres et selon elle, ces cabines sont responsables, chaque année, de 382 mélanomes, l'un des cancers les plus agressifs qui soit. À 5 ans, le taux de survie n'est que de 20%. À titre de comparaison, avec le cancer du sein ou celui de la prostate, c'est de l'ordre de 80%

De plus, l'ANSES n'est pas la seule à s'inquiéter des risques que représentent les cabines de bronzage artificiel. Dès 2009, l'Organisation Mondiale de la Santé classait les UV comme cancérogènes de niveau 1, c'est-à-dire qu'elle mettait les UV au même niveau que l'amiante ou le tabac.

2 établissements sur 3 ne respectent pas la réglementation

À lire aussi
La cigarette est toujours à l'origine d'un décès sur huit en France santé
Journée sans tabac : patchs, thérapies, applis... Les conseils pour arrêter de fumer

Il est évident que plus vous multipliez les séances, plus vous vous mettez en danger mais vous n'aurez pas besoin de faire 25 séances pour ça. Le rapport de l'ANSES souligne qu'utiliser, ne serait-ce qu'une seule fois, une cabine de bronzage augmente de 59% le risque de développer un mélanome cutané. Il faut donc y réfléchir à deux fois avant de croire qu'on peut préparer sa peau au soleil avec ces cabines.

Il faut également savoir que les instituts qui exploitent ces cabines de bronzage sont soumis à des réglementations précises, notamment en ce qui concerne les doses d'UV et que l'accès aux mineurs est interdit par la loi française. En 2016, la répression des fraudes a fait quelques inspections en visitant plus de 1.000 établissements. Résultat : les 2/3 d'entre eux ne respectaient pas la réglementation mise en place. Certes, c'était il y a 3 ans mais depuis, les choses n'ont pas beaucoup évolué.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Maladie Cancer
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797417060
Michel Cymes vous alerte sur les risques des cabines de bronzage
Michel Cymes vous alerte sur les risques des cabines de bronzage
Les cabines à rayons UV présentent de sérieux risques cancérigènes et augmentent de 59% le danger de développer un mélanome cutané.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/michel-cymes-vous-alerte-sur-les-risques-des-cabines-de-bronzage-7797417060
2019-04-29 09:11:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/LTiS_4meiR89UFtOQpNxSg/330v220-2/online/image/2019/0429/7797522988_une-femme-entre-dans-une-cabine-de-bronzage-d-un-centre-point-soleil-le-22-aout-2007-a-paris.jpg