2 min de lecture Santé

Michel Cymes vous alerte sur les maladies des pieds à surveiller

La 17e journée nationale de la santé du pied est l'occasion idéale pour s'informer sur les dangers qu'il encourt.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Michel Cymes vous alerte sur les maladies des pieds à surveiller Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes Journaliste

Ce jeudi 6 juin, ne vous étonnez pas si vous croisez des podologues dans les lieux publics. C’est fait exprès à l'occasion de la 17e journée nationale de la santé du pied. Ces professionnels de santé sont là pour vous dispenser des conseils, gratuitement, voire pour faire quelques diagnostics parce qu'il faut savoir que votre pied est un grand bavard.

En effet, il parle mais on a tendance à ne pas trop l’écouter parce qu’on ne le voit pas. Il passe sa vie enfermé dans une chaussure, on n’y prête pas trop attention et on a tort. Il arrive même qu’on ressente une douleur, ce qui est le cas, régulièrement, pour ¾ des Français, mais qu’on laisse filer parce qu’on considère que le pied n’est pas un organe vital et qu’il s’en remettra.

Or, notre pied est précieux. D’abord parce qu’il nous distingue de toutes les autres espèces animales, faisant de nous ce qu’on appelle des bipèdes. Ensuite parce que c’est quand même lui qui, quand nous sommes éveillés, supporte notre masse corporelle et nous permet de garder l’équilibre. Enfin, il recèle tout un tas d’informations sur d’éventuelles maladies dont nous pourrions souffrir sans vraiment le savoir.

Les pieds peuvent générer de l’artérite ou du diabète

Nos pieds peuvent être touchés par l’artérite, le diabète, l’arthrite ou les rhumatismes. L’artérite survient quand vos artères se bouchent. Conséquence : vos pieds manquent d’oxygène et vous vous retrouvez avec des tâches violettes voire des lésions noires sur les pieds. Vous avez souvent froid, vous avez des crampes au mollet. Vous êtes alors bon pour une consultation, la plus rapide qui soit. Le diabète, lui, se manifeste au niveau du pied en diminuant sa sensibilité. Du coup, vous ne percevez plus les petites blessures qui peuvent vous affecter, du style fissure, crevasse, durillon ou cor au pied.

À lire aussi
Une épaisse fumée venant des feux de forêts est visible à une centaine de kilomètres de Sydney. Australie
Incendies en Australie : la capitale Canberra sous un épais nuage de fumée

Si vos douleurs persistent, ce peut être l’indice d’une polyarthrite rhumatoïde. Ou alors, vous faites tout simplement de l’arthrite, une maladie inflammatoire qui touche les articulations. Et côté articulations, le pied s'y connaît puisque qu’il en comporte pas moins de 30. Un joli terrain de jeu pour la maladie qui rendra vos déplacements douloureux et vous obligera à changer de chaussures car vos pieds auront besoin d’un peu plus d’espace pour être soulagés

C’est pour toutes ces raisons qu’il faut jeter quotidiennement un œil attendri sur ses pieds. Ce serait dommage d’en arriver à l’amputation pour cause de diabète mal identifié. Ça n’arrive certes pas tous les jours mais prétendre que ça n’arrive jamais serait mentir.  Donc si vous croisez un podologue aujourd’hui dans la rue, n’hésitez pas à aller aux nouvelles.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Maladie Marche à pied
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants