1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Michel Cymes : quels substituts à la nicotine pour en finir avec la cigarette ?
2 min de lecture

Michel Cymes : quels substituts à la nicotine pour en finir avec la cigarette ?

Michel Cymes s'adresse aux fumeurs pour leur dire pour la énième fois que ce serait bien d’en finir avec la cigarette et leur conseiller quelques substituts à la nicotine.

Une femme fume une cigarette (illustration)
Une femme fume une cigarette (illustration)
Crédit : LODI FRANCK/SIPA
Michel Cymes : quels substituts à la nicotine pour en finir avec la cigarette ?
02:55
Michel Cymes : quels substituts à la nicotine pour en finir avec la cigarette ?
02:55
Michel Cymes

En marge de la chorégraphie sociale associée à l’usage de la cigarette (dont je comprends que certains puissent avoir besoin), ce dont souffrent les fumeurs, c’est avant tout d’une addiction, addiction due essentiellement à la nicotine contenue dans les cigarettes. 

C’est ce produit, la nicotine, qui leur donne envie d’en griller une dès qu’ils ont éteint la précédente. Et l’avantage des substituts nicotiniques, c’est qu’ils donnent à l’organisme ce qu’il demande mais le débarrasse des milliers de produits toxiques qu’on trouve dans une cigarette parmi lesquels, je le rappelle, le goudron, l’arsenic, l’acétone, le benzène, je vais m’arrêter là parce que j’ai déjà les poumons qui noircissent rien que d’en parler.

Tous les substituts sont intéressants dès lors qu’ils vous conviennent. On a généralement le réflexe des gommes à mâcher ou du patch, mais on ignore qu’il en existe d’autres et l’idée, c’est de vous aider à trouver ce qui vous fera jeter votre paquet de cigarettes.

Gommes, patchs, comprimés, inhalateurs

Prenons les gommes à mâcher. Elles ont l’avantage de vous permettre de gérer vos envies. Mais elles présentent l’inconvénient de se présenter comme un chewing-gum alors qu’il faut tout faire sauf les consommer comme des chewing-gums ! 

À lire aussi

Si vous mastiquez trop rapidement, ça va entrainer une hyper-salivation voire des maux de gorge et sans doute vous donner un hoquet tenace. Donc les gommes, il faut apprendre à s’en servir : au début, vous les sucez, ensuite vous les mâchez, mais vous le faites lentement, en faisant des pauses pendant lesquelles vous les calez entre la gencive et la joue.

Si vous avez du mal, il y a l’option patch. Il faut choisir le bon dosage, sinon, risque de palpitations, de nausées et d’insomnies. Mais le patch vous alimente en nicotine en permanence, c’est son principal avantage. En contrepartie, il faut savoir que certaines peaux ne le supportent pas et s’en irritent. Donc possibilité de rougeur et de démangeaisons.

En marge de ces valeurs sûres que sont le patch et les gommes, il existe d'autres options pour combler le manque de nicotine. Il y a le comprimé. C’est le cousin de la gomme. Si vous avez l’impression de vous donner en spectacle quand vous mastiquez, c’est un bon substitut. Mais là encore, attention au dosage car risque de hoquet et de troubles digestifs.

Sinon, on trouve des inhalateurs qui présentent l’avantage de maintenir la gestuelle pour celles et ceux qui lui accordent de l’importance et, pour finir, le spray buccal. Le spray, c’est très efficace mais là encore, attention. Ce que vous pulvérisez dans votre bouche, vous ne devez pas l’avaler. Il vaut mieux pulvériser sur vos doigts et ensuite badigeonner l’intérieur de vos joues voire les gencives avec le produit.

Ne pas fumer pendant la prise de substituts

Dernière chose, importante. Si vous prenez des substituts nicotiniques, vous arrêtez de fumer. Sinon, c’est le hamster qui pédale sans fin dans sa roue : vous vous gavez de nicotine et plus vous vous gavez, plus vous en voulez. Désolé d’avoir à le préciser mais j’ai vu plus d’un patient croire qu’il pouvait combiner les deux, la cigarette et le substitut, et ça s’est juste terminé par des nausées et des palpitations. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/