1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Michel Cymes : que faire si votre enfant veut pratiquer un sport insolite ?
2 min de lecture

Michel Cymes : que faire si votre enfant veut pratiquer un sport insolite ?

Votre enfant veut s'inscrire au lancer de disque ou au javelot ? Nos conseils pour l'accompagner dans cette démarche qui présente plus d'avantages que vous ne croyez.

Kévin Mayer au lancé du javelot le 18 août.
Kévin Mayer au lancé du javelot le 18 août.
Crédit : Matt Dunham/AP/SIPA
Michel Cymes : comment choisir le bon dentifrice ?
38:06
Michel Cymes

Javelot, lancer de poids, lancer de disque... Que faire quand l'un de nos enfants veut faire un sport en dehors de ceux traditionnellement cooptés par les autres enfants ? Vous avez de la chance. Pensez à tous les avantages. Quand vous accompagnerez le petit au stade, il n’y aura pas trop de monde sur le parking. Le jour des épreuves, vous pourrez choisir la place que vous voulez dans les tribunes. Et puis le petit dernier ne pourra pas squatter la télé les jours de grandes épreuves de son sport. C’est terrible, mais les télés se fichent complètement du javelot, du disque et du poids.

Blague à part, la première chose à faire est de considérer que si votre enfant a une idée précise du sport qu’il veut pratiquer, aussi particulier soit-il, c'est très bon signe. Il y a tellement d’enfants qui ne savent pas ce qu’ils veulent faire, et qui ne font rien, qu’en tenir un qui est un peu catégorique, c’est une victoire.

Deuxièmement : votre rôle de parent est d’accompagner vos enfants dans ce qui les motive et non pas dans ce que vous, vous auriez bien aimé faire à leur âge. Vous devez les aider dans leur démarche, la partager avec eux et être là si d’aventure ça se passait mal ou s’ils changeaient d’avis.

Troisièmement : ces sports un peu particuliers sont une excellente école pour que vos enfants affirment leur personnalité et leur envie de se démarquer. 

Mieux vaut un enfant motivé qu'un enfant qui ne bouge pas

À écouter aussi

Prenons l'exemple d'un enfant qui voulait faire de l’alpinisme a 8 ans. Ses parents étaient un peu embêtés, ils habitent à Bordeaux : pas facile de l’emmener grimper sur les cimes le samedi et le mercredi. Et bien qu’à cela ne tienne, le petit a fait une recherche sur internet, lui-même, il a 8 ans je vous le rappelle. Et il a trouvé un club de varappe dans Bordeaux. Il l’a présenté à ses parents après avoir appelé le club pour demander les conditions de tarifs. Les parents sont tombés de leur chaise en constatant l’envie profonde de leur enfant de vraiment faire de la grimpette.

Encore une fois, il y a des enfants qui ne font rien, et c’est bien pire. L’adage dit : les enfants ne nous écoutent pas, ils nous imitent. Le meilleur moyen de faire bouger un enfant est donc de lui faire vivre des expériences, de l’accompagner et d’essayer avec lui, de lui montrer qu’on s’intéresserait à lui s’il se lançait dans telle ou telle activité.

D’ailleurs, on en parlera la semaine prochaine : on verra notamment ce qu’il faut essayer de faire quand on a un enfant qui se sent nul en sport, qui se dit que le sport n’est pas pour lui. Car il y a forcément un sport qui correspond à chaque enfant.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/