2 min de lecture Coronavirus

Michel Cymes : pourquoi le coronavirus touche-t-il plus les seniors ?

Michel Cymes revient sur les facteurs qui font du coronavirus une menace pour les personnes âgées. Quand un senior est infecté par le coronavirus, ça s’ajoute, pour lui, à d’autres problèmes potentiels.

Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Michel Cymes : pourquoi le coronavirus est-il plus agressif avec les seniors ? Crédit Image : AFP / Archives, Damien Meyer | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes Journaliste

Il ne faut pas imaginer que le virus se dit, quand il pénètre dans l’organisme : "Alors lui, il est jeune, je vais être cool avec lui" ou, à l’inverse : "Lui, il est vieux, et je vais me faire un plaisir de le mettre à genoux !".  Non. Le virus est le même pour tout le monde.

En revanche, nous ne sommes pas tous pareils et si beaucoup de choses dépendent de notre état de santé, le bon sens nous invite à considérer que plus on vieillit, plus notre système immunitaire perd de sa force

C’est pour cela que les seniors répondent moins bien à l’agression du coronavirus qui circule en ce moment et, d’une manière générale, à l’agression de tous les virus. Le vaccin contre la grippe classique, par exemple, est moins efficace pour eux que pour les plus jeunes. C’est quelque chose qu’on observe chaque hiver.

L’état du système immunitaire ne constitue pas la seule explication d’une mortalité plus importante chez les seniors. Il faut aussi prendre en compte l’existence de pathologies pré-existantes. Quand un senior est infecté par le coronavirus, ça s’ajoute, pour lui, à d’autres problèmes potentiels. On appelle ça des facteurs de risque.

À lire aussi
Emmanuel Macron, le 30 juin 2020 Coronavirus France
Coronavirus : Macron assure que "nous serons prêts" en cas de deuxième vague

Cela va des maladies cardiovasculaires au diabète en passant par l’hypertension, les problèmes respiratoires chroniques, l’insuffisance rénale, cardiaque ou hépatique, voire certains cancers. Le virus arrive, si je puis dire, sur un terrain déjà affaibli. C’est pour ça qu’il est capable d’y faire plus de dégât.

Le tabac, un facteur aggravant

J’ajoute que le coronavirus qui nous préoccupe touche principalement les poumons, des organes qui ont une particularité : leur souplesse et leur résistance diminue avec l’âge. D’où la capacité du virus à provoquer des complications plus importantes chez un sexagénaire que chez un trentenaire.

Vous avez remarqué que je dis "UN" sexagénaire ou "UN" trentenaire. Oui, parce qu’on s’est aperçu que le taux de décès était un peu plus important chez les hommes que chez les femmes. Pas dans des proportions stupéfiantes, certes, mais quand même. Il n’est pas très paritaire, ce virus.

On peut imaginer que les hommes adoptent des comportements à risque plus souvent que les femmes. Mais, au moment où je vous parle, l’explication la plus plausible, c’est tout simplement le tabac. C’est un facteur aggravant. Les hommes fument plus que les femmes et comme le coronavirus se traduit par des problèmes respiratoires, vous imaginez bien que la cigarette n’arrange rien. Au moins, si cette crise peut faire comprendre à chacun d’entre nous qu’il ne faut jamais commencer à fumer, ce sera une bonne chose.

Les gestes de protection à respecter

On rappelle quelques gestes utiles de protection, pour les seniors comme pour tout le monde. Le principal, c’est de se laver les mains régulièrement, avec du savon, en insistant sur les espaces entre les doigts, les ongles et les poignets. 

Et puis si vous vous considérez comme une personne à risque plus élevé que la moyenne, du fait de votre âge, ou parce que vous êtes enceinte, ou encore parce que vous prenez des médicaments qui affaiblissent votre système immunitaire, n’hésitez pas à envisager ce qu’on appelle une "distanciation sociale". En d’autres termes, faites un peu bande à part, le temps que les choses se calment.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Santé Vaccin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants