2 min de lecture Amour

Michel Cymes explique pourquoi l'amour est bon pour la santé

Les rythmes cardiaques et respiratoires d'un couple se synchronisent. Certains chercheurs en neurobiologie affirme même que le fait d’aimer fait vibrer simultanément les mêmes ondes cérébrales chez les deux partenaires.

Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Michel Cymes explique pourquoi l'amour est bon pour la santé Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Marie Gingault

Aujourd'hui, on va parler d’amour, parce que l’amour, c’est bon pour la santé. Savez-vous, ce qu'il se passe lorsqu’un couple se tient par la main ? Figurez-vous que les rythmes cardiaques et respiratoires des deux personnes en question, se synchronisent. Je n’invente rien : j’ai puisé cette information dans une revue de référence, Nature, qui a récemment publié une étude se faisant l’écho de ce phénomène.

Certains chercheurs en neurobiologie vont même jusqu’à affirmer que le fait d’aimer fait vibrer simultanément les mêmes ondes cérébrales chez les deux partenaires. Comme quoi, quand on dit de deux personnes qu’elles sont "sur la même longueur d’ondes", c’est plus qu’une formule inspirée par la sagesse populaire. 

C’est une réalité, une réalité qui fait du bien parce que le fait est que l’amour, lorsqu’il se manifeste, agit sur notre fonctionnement cérébral duquel dépend la sécrétion de tout un tas de neurotransmetteurs.

L'ocytocine : une hormone qui joue un rôle clef

Un neurotransmetteur, c’est une molécule chimique qui assure la transmission des messages d’un neurone à l’autre. Plus communément, on parle d’hormones que le cerveau amoureux sécrète en abondance.

À lire aussi
Caroline Dublanche Parlons-nous
Deuil d'un enfant : quand le temps s'arrête

Parce que si on pouvait prendre le cerveau de Roméo ou de Juliette dans nos mains, je peux vous dire qu’on verrait que ça dégouline de partout : 

1. Ça dégouline d’abord de dopamine, un neurotransmetteur associé au bonheur et au désir.
2. Ça dégouline ensuite de sérotonine, un neurotransmetteur qui débarrasse de toutes les tensions (ou en tout cas les altère et vous fait baigner dans un océan de calme).
3. Ça dégouline enfin d’endorphine, un antalgique naturel. C’est facile à retenir : "Endorphine" se termine comme "Morphine". Et la morphine, c’est précisément une substance que l’on donne aux personnes qui souffrent pour atténuer leur douleur.

Mais j’ai gardé le meilleur pour la fin : l’ocytocine. Il s'agit de l’hormone de l’attachement, de la tendresse. En quelque sorte l’hormone reine de l’amour. L’ocytocine entre en jeu dès les premiers instants de la vie, entre la mère et l’enfant. Ou, pour être plus juste, entre le bébé et l’adulte qui s’occupe de lui. C’est un élément-clef de la relation qui s’élabore et de laquelle vont dépendre nombre de choses liées à la capacité à aimer, une fois parvenu à l’âge adulte. Parmi ces choses, on trouve la fidélité ou la prédisposition pour l’engagement durable.

Un taux d'ocytocine plus élevé chez les monogames

D’ailleurs, l’ocytocine, ce sont les rongeurs qui en parlent le mieux. Si vous vous intéressez au campagnol, ce petit rongeur qui ressemble à un mulot, vous verrez qu’il en existe de deux sortes : le campagnol des prairies et le campagnol des montagnes. 


Celui des prairies est monogame. Celui des montagnes un petit peu plus volage. Eh bien figurez-vous que chez le plus fidèle des deux, le taux d’ocytocine enregistré par les chercheurs est plus élevé.

Donc, mon conseil, c’est de cultiver l’amour, bien sûr, mais aussi tout ce qui s’y rapporte : la bienveillance, l’amitié, l’empathie, l’altruisme. C’est ainsi que vous baignerez dans le bonheur hormonal.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Amour Michel Cymes Couple
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants