1 min de lecture Psychologie

Lien social, vie intérieure, humour : quels sont les bienfaits du couvre-feu ?

ÉCLAIRAGE - Pour la psychologue Sophie Péters, le couvre-feu n'a pas que des conséquences négatives d'un point de vue mental.

Michel Cymes Ça Va Beaucoup Mieux, l'Hebdo Michel Cymes iTunes RSS
>
Lien social, vie intérieure, humour ... quels sont les bénéfices du couvre-feu ? Crédit Image : AFP PHOTO / DAMIEN MEYER | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Valentin Deleforterie

Pour la psychologue Sophie Péters, invitée de Ça Va Beaucoup Mieux, l'Hebdo, ce dimanche 18 octobre, le couvre-feu peut aussi avoir des bienfaits. "Le premier grand bénéfice, c'est qu'on commence presque à toucher du doigt combien nos liens sont essentiels, combien on a besoin de s'envoyer des messages comme quoi on s'aime, combien c'est important dans les familles", assure-t-elle.

"Le deuxième bon point, c'est qu'on est aussi face à nous-même. Il y a moins de rapidité, moins d'encombrement de nos vies, d'activités. On est beaucoup plus en connexion avec notre intériorité. À cet endroit-là, on va pouvoir enfin, je l'espère, découvrir qu'on est plein de très belles ressources à l'intérieur et qu'on va pouvoir se les offrir les uns les autres", ajoute Sophie Péters.

La psychologue met également en avant l'importance de l'humour dans ce genre de période. "On a aussi compris que l'humour était essentiel. La preuve c'est toutes les vidéos marrantes. Et c'est extrêmement important. C'est comme écouter de la musique triste quand on va pas bien : ça augmente notre émotion de tristesse", explique-t-elle.

Comment prévenir l'impact psychique de ce second "confinement" ? "La santé psychique se prévient dans le fait d'entretenir des liens harmonieux. On va avoir tendance à lire des choses qui nous font du bien, voir des films qui nous font du bien, à entretenir des relations qui nous font du bien. Plus on aura créé de cette bonne ressource-là, plus on va pouvoir puiser dedans dans les moments difficiles et douloureux", répond Sophie Péters.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Psychologie Confinement Humour
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants