1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : d’où vient l’expression "couvre-feu" ?
2 min de lecture

Coronavirus : d’où vient l’expression "couvre-feu" ?

Le couvre-feu entrera en vigueur ce samedi 17 octobre à 21h en Île-de-France et dans huit métropoles : Lille, Grenoble, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Toulouse et Saint-Etienne. Jean-Baptiste Giraud nous rappelle l’origine du mot "couvre-feu", qui remonte au Moyen-Âge.

Des policiers faisant respecter le couvre-feu (illustration)
Des policiers faisant respecter le couvre-feu (illustration)
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Coronavirus : d'où vient l'expression "couvre-feu" ?
03:41
Jean-Baptiste Giraud

L’invention du couvre-feu ne date pas d’hier. Elle remonte même très loin dans notre histoire, au début du Moyen-Âge. À l’époque, les maisons étaient pour l’essentiel construites en bois. On en voit encore plein dans les vieux centres préservés de villes médiévales comme Troyes, Rouen, Dijon, Beaune et tant d’autres.


Qui dit maison en bois dit évidemment risque d’incendie. Mais comme dans le même temps, à l’époque, il n’y avait pas de chauffage central, pas de chauffage électrique non plus, c’était très tentant de laisser un feu flamber dans la cheminée pour se réchauffer les pieds !
"Pas de ça Lisette" disent les bourgmestres, les ancêtres des maires. Ils vont donc très vite instaurer un "couvre-feu" dans leur ville afin de limiter les risques d’incendie. 

Résultat, à l’époque de son invention, le couvre-feu n’est pas une interdiction de circuler dans les rues la nuit comme aujourd’hui ! Le couvre-feu du Moyen-Âge, c’est d’abord l’obligation de couvrir le feu dans sa cheminée avec des cendres, afin de retrouver des braises le lendemain matin, et de pouvoir rallumer facilement le feu. 

Obligation d’éteindre toutes les lanternes et les bougies

Mais c’est aussi l’obligation impérative d’éteindre toutes les lanternes et les bougies qui servent alors évidemment à s’éclairer ! Et qui peuvent, elles aussi, provoquer un incendie.

À lire aussi

Malgré cela, des villes comme Rouen, Chartres, Bourges, Toulouse, mais aussi par exemple Munich en Allemagne, ou Berne en Suisse, seront ravagées par des incendies tout au long du Moyen-Âge. C’est à cause de cela principalement que progressivement, les maisons à colombages céderont la place à des maisons en pierre, plus aptes à résister aux incendies...
 
Détail qui a son importance : autrefois, une cloche sonnait, pour indiquer que c’était l’heure d’éteindre les feux chez soi : c’était l’heure du couvre-feu. Cette cloche existe encore et sonne dans certaines villes de l’Est de la France, comme à Strasbourg par exemple, même s’il ne s’agit plus là que d’une tradition...

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/