1 min de lecture Coronavirus France

Les tentatives de suicide prennent "une ampleur inhabituelle", alerte une pédopsychiatre

INVITÉE RTL - Pauline Chaste, cheffe du service de pédopsychiatrie de l’hôpital Necker à Paris, est revenue sur la dégradation du comportement chez de nombreux enfants et adolescents en raison de la crise sanitaire.

Christelle Rebiere L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Les tentatives de suicide prennent "une ampleur inhabituelle" alerte une pédopsychiatre Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière édité par Quentin Marchal

Face aux lourdes conséquences de la crise sanitaire sur le comportement des enfants et adolescents, Emmanuel Macron a annoncé, mercredi 14 avril, la mise en place d’un forfait de prise en charge de dix séances de psychologue prépayées, pour les 3-17 ans. 

Une aide qui paraissait plus que nécessaire selon Pauline Chaste, cheffe du service de pédopsychiatrie de l’hôpital Necker à Paris, qui explique qu'"on a vu arriver un nombre d'adolescents pour les tentatives de suicide plus élevé que de novembre à février".  "Ce qui est très inhabituel, c'est l'ampleur que ça prend à cause d'une certaine usure et d'un manque de perspectives pour les adolescents", ajoute-t-elle.

"La situation reste très dense avec des situations préoccupantes", affirme la professionnelle de santé en précisant que "le mois de mars a été très critique". "On appréhende considérablement les mois de mai et juin", alerte Pauline Chaste, qui souligne également que "les relations avec les copains et le sport sont un manque considérable" pour les enfants et adolescents.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Psychiatrie Suicide
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants