2 min de lecture Décès

Les infos de 18h - Vaccin : 5 décès répertoriés en France, faut-il s'inquiéter ?

Après le décès de 5 personnes vaccinées contre la Covid-19, Olivier Véran assure qu'il n'y a pas à s'inquiéter. Ces patients, âgés, souffraient tous de comorbidités. Rien n'indique que leur décès est lié à leur vaccination.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 18h - Vaccin : 5 décès répertoriés en France, faut-il s'inquiéter ? Crédit Image : VALERY HACHE / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Générique 5
Agathe Landais
édité par Marie Gingault

Le ministère de la Santé annonce avoir répertorié cinq décès en France depuis le début de la campagne de vaccination contre la Covid-19. Mais pas de panique, Olivier Véran assure qu'il n'y a pas de quoi s'inquiéter. "Attention, c'est des décès 'des suites de'. Ce sont des personnes qui ont pu décéder dans les jours qui ont suivi la vaccination, sans pour autant présenter de signes de réactions allergiques après la vaccination", a précisé le ministre de la Santé

En effet, il faut remettre ce chiffre dans un contexte : on dénombre cinq décès sur un total de 480.000 personnes vaccinées. Cela représente donc 0,001% de décès, c'est très peu. D'autant plus qu'il est difficile d'affirmer avec certitude que ces cinq décès sont directement liés au vaccin. 

Rappelons que l'on parle de patients très âgés et que la mortalité en Ehpad est toujours forte, même hors période épidémique. Selon le ministère de la Santé, ces cinq personnes vivaient en Ehpad, avaient toutes plus de 75 ans et souffraient de comorbidité. Trois de ces décès ont été rapportés par le centre de pharmacovigilence de Nancy, un à Tours et le dernier à Montpellier.

C'est l'agence de sécurité du médicament (ANSM) qui est chargée de surveiller ces personnes vaccinées, de faire remonter les décès ou les effets secondaires. Jeudi dernier elle avait communiqué sur le premier décès : un patient très âgé qui vivait en Ehpad et qui avait de lourds antécédents médicaux ainsi que des traitements lourds. Il était décédé deux heures après son injection du vaccin Pfizer. L'ANSM conclut alors qu'étant donné son profil, rien ne permettait de conclure que ce décès était en lien avec sa vaccination.

À écouter également dans ce journal :

À lire aussi
santé
Coronavirus : quelles pistes le gouvernement envisage-t-il pour freiner le virus ?

Commerce - C'est dans un contexte de crise sanitaire que débuteront les soldes d'hiver demain, dans une ambiance morose en raison du couvre-feu à 18 heures. Les soldes dureront quatre semaines, jusqu'au 16 février. 


Sport - L'épidémie de coronavirus pèse également sur la santé des enfants. Entre le dernier confinement et les restrictions sanitaires, ils ne font plus de sport ou presque. Résultat : des kilos en plus, pour deux enfants sur cinq.

Société - Le taux de natalité est au plus bas depuis 1945. Pour la sixième année consécutive, la natalité s'effrite en France : 740.000 bébés sont nés en France en 2020, soit 13.000 de moins que l'année précédente. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Décès Olivier Véran Médecine
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants