1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Les infos de 18h - AstraZeneca : faut-il s'inquiéter de la décision de nos voisins ?
1 min de lecture

Les infos de 18h - AstraZeneca : faut-il s'inquiéter de la décision de nos voisins ?

Le vaccin AstraZeneca vient d'être suspendu dans plusieurs pays. Les médecins français rassurent et incitent les Français à continuer la vaccination.

Vue générale des flacons du vaccin AstraZeneca Covid-19, au bureau d’un médecin généraliste à Gragnague près de Toulouse, dans le sud de la France, le 26 février 2021.
Vue générale des flacons du vaccin AstraZeneca Covid-19, au bureau d’un médecin généraliste à Gragnague près de Toulouse, dans le sud de la France, le 26 février 2021.
Crédit : FRED SCHEIBER / AFP
Les infos de 18h - Arrêt du vaccin AstraZeneca : "il ne faut pas paniquer face à cette décision", es
12:23
Le journal RTL de 18h du 11 mars 2021
12:23
Odile Pouget - édité par Camille Guesdon

Nouveau vent de panique autour du vaccin AstraZeneca. Ce vaccin vient d'être suspendu par le Danemark, l'Islande et la Norvège. C'est le vaccin utilisé par les médecins et bientôt par les pharmaciens en France. Doit-on se faire vacciner si on a rendez-vous dans les prochains jours ? 

Selon le médecin Jean-Paul Ortiz, président de la confédération des syndicats médicaux français il ne faut pas paniquer face à cette décision d'une très grande précaution : "Il n'y a aucun lien établi et affirmé entre ces problèmes de thrombo-embolie et la vaccination AstraZeneca".

En Ecosse, un million de personnes ont été vaccinées et les Anglais sont 20 millions. Pour Jean-Paul Ortiz "quand on regarde les effets secondaires, ils sont tout à fait modérés et très rares. Je reçois un patient demain qui veut se faire vacciner avec un vaccin AstraZeneca, je lui dis 'c'est une très bonne chose, allez-y', et j'appelle tous les Français et tous les soignants à le faire le plus rapidement possible". 

À écouter également dans ce journal

Vaccination : Ce jeudi 11 mars, le Danemark, l'Islande et la Norvège ont décidé de suspendre l'utilisation du vaccin AstraZeneca après quelques cas de caillots sanguins. Ce soir, l'Agence européenne des médicaments se veut tout de même rassurante.

À lire aussi

Culture : La colère monte chez les professionnels du spectacle. Selon eux, les 20 millions d'euros d'aide annoncés par le ministère de la Culture ce jeudi ne suffisent pas.

Coronavirus : Le nombre de patients hospitalisés en réanimation continue à augmenter dans un certain nombre de régions, y compris dans celles où le confinement le week-end a été instauré.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/