1 min de lecture Santé

Les conseils de Michel Cymes pour faire face aux poux

Laver les cheveux de vos enfants tous les jours ne permet pas de lutter contre les poux. Cela favorise même leur développement.

Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Les conseils de Michel Cymes pour faire face aux poux Crédit Image : ALAIN JOCARD / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes Journaliste

Ils ont beau évoluer dans un environnement sain, les poux reviennent toujours. Leur cible préférée : les enfants de 5 à 11 ans. Il est vrai qu’à cet âge-là, il y a beaucoup de promiscuité. Il suffit qu’un enfant ait des poux, et c’est toute la classe qui est contaminée. 

S’il est difficile de totalement s’en prémunir, il existe toutefois des moyens de réduire les risques d’en attraper. Il est important d’attacher les cheveux de vos enfants : leur chevelure sera ainsi moins accueillante pour les poux. Il faut également convaincre vos enfants de ne pas prêter leur bonnet, leur écharpe, et leurs vêtements de manière générale, car c’est comme ça que les poux se propagent très vite. 

Le shampoing quotidien ne permet pas de se débarrasser des poux. Au contraire même, car ils se développent d’autant plus dans un environnement propre. 

Il faut se rappeler qu’avoir des poux n’est pas une honte : si l’un de vos enfants en attrape, il faut prévenir le chef d’établissement où il est scolarisé, mais aussi ceux de vos autres enfants. Car une fois qu’un poux est entré dans la maison, c’est tout le monde qui est concerné. L’idée n’est pas que vos enfants soient pointés du doigt, mais que l’école prenne des dispositions pour éviter davantage de contaminations. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Enfants École
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants