2 min de lecture Bien-être

Les bonnes pratiques du yoga Bikram

Une heure trente d’efforts, 26 postures enchaînées, une salle chauffée à 40 degrés : le yoga Bikram a ses adeptes. En France, ces salles se multiplient et les débutants se laissent séduire.

En trois séances par semaine, les bienfaits se font rapidement ressentir.
En trois séances par semaine, les bienfaits se font rapidement ressentir.
Johanna Amselem
Journaliste

Le yoga Bikram reste une discipline à part dans le monde du yoga. Cette pratique tire son nom de celui de son fondateur, l’indien Bikram Choudhury. Il s’agit d’une série de 26 positions dynamiques de yoga et de deux exercices de respiration. "Pendant 1h30, tous les systèmes du corps sont sollicités : nerveux, hormonal, respiratoire, cardiovasculaire... La série complète permet de faire travailler toutes les parties du corps", décrit à RTL.fr Marine Ochin, professeur et directrice du studio Yoga Bikram Paris.

À chaque séance, les mêmes mouvements sont reproduits. C’est d’ailleurs de cet effet cumulatif que cette activité tire ses bienfaits. "Le corps dans sa globalité est stimulé. Certains viennent pour soulager une douleur chronique, comme un mal de dos. D’autres pour perdre du poids ou vaincre son stress". Il aide aussi à se concentrer, à être à l’écoute de son corps et à se vider l’esprit. Et les bénéfices apparaissent rapidement comme l’explique Marine Ochin : "Une personne qui vient trois fois par semaine verra rapidement la différence. Sa silhouette sera affinée, son esprit relaxé et son corps davantage souple et musclé".

Une température de 40 degrés

La particularité de cette discipline ? La chaleur. La salle affiche une température de 40 degrés et un taux d’humidité de 40 %. "Ces conditions permettent au corps d’éliminer les toxines. Avec cette température, les muscles sont détendus et il y a donc moins de risque de claquage ou d’autres blessures." La chaleur aide donc à protéger les muscles, les articulations et les ligaments. Cependant, cette température extrême en fait une discipline déconseillée aux personnes avec une maladie cardiaque et aux femmes enceintes qui n’en ont jamais fait. Le yoga Bikram n’est pas non plus adapté aux enfants.

À lire aussi
Des personnes se prélassant au soleil (illustration) bien-être
Bien-être : 71% des Français déclarent "chercher la voie" pour se sentir mieux

Récemment une étude financée par l’American Council on Exercice (ACE) conseillait d’abaisser la température dans les salles et davantage encourager les participants à boire afin de lutter contre les risques liés à la chaleur (coup de chaud, hyperthermie, intolérance, etc). Pour affronter cette chaleur, l’hydratation est primordiale comme le rappelle Marine Ochin. "Au bout de vingt minutes nous faisons une pause et nous rappelons tout au long de la séance la nécessité de s’hydrater suffisamment. D’ailleurs, nous ne laissons entrer personne sans sa bouteille d’eau !"
 
Dernier point, pour ceux qui voudraient découvrir cette discipline, mieux vaut y aller l’estomac léger, en ayant bien bu et dans une tenue légère (short, brassière, tee-shirt). À l’unité, une séance coûte environ 25 euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bien-être Yoga Autres sports
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778208900
Les bonnes pratiques du yoga Bikram
Les bonnes pratiques du yoga Bikram
Une heure trente d’efforts, 26 postures enchaînées, une salle chauffée à 40 degrés : le yoga Bikram a ses adeptes. En France, ces salles se multiplient et les débutants se laissent séduire.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/les-bonnes-pratiques-du-yoga-bikram-7778208900
2015-05-11 16:38:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/a8G6lc2SA5ogvD3MKHsxOw/330v220-2/online/image/2015/0507/7778209110_yoga.jpg