2 min de lecture Santé

Hypertension : les femmes ont des facteurs de risques spécifiques, dit Michel Cymes

Michel Cymes nous explique, ce jeudi 24 octobre, 3 cas de tension artérielle typiquement féminin.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Michel Cymes avertit sur 3 causes d'hypertension chez les femmes Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Noé Blouin

Aujourd’hui, l’hypertension affecte autant les femmes que les hommes. Elles sont même touchées de plus en plus tôt. À force d’adopter les mauvais comportements des hommes, les femmes se retrouvent dans la même situation. Quand on s’alimente de manière déséquilibrée, quand on est sédentaire, quand on fume, quand on est soumis au stress professionnel, ça se retrouve dans les artères. Les mêmes causes produisent les mêmes effets, que l’on soit un homme ou que l’on soit une femme. Mais je souhaiterais mettre l’accent sur trois contextes à risques, des contextes exclusivement féminins.

Et on commence par la pilule. La contraception hormonale qui contient des œstrogènes de synthèse peut se traduire par une élévation de la pression artérielle. L’impact est limité : ça ne représente pas plus de 2% des cas et ça touche en priorité les femmes qui ont plus de 35 ans, qui sont obèses ou dont l’hypertension est une affaire de famille.


Dans ces cas précis, il faut opter pour un autre mode de contraception. On a le choix entre un implant à la progestérone, la pilule microprogestative ou encore un dispositif intra-utérin, avec ou sans hormones progestatives. Il faut en parler avec son gynéco ou son médecin traitant.

14/9, la limite pour la tension artérielle

Le deuxième contexte à risque, c’est celui de la grossesse. 10 à 15% des femmes qui attendent un enfant constatent une augmentation de leur pression artérielle. La raison, on la connaît. C’est le placenta qui s’estime mal irrigué. Il le fait savoir et l’organisme de la future maman rétablit les choses en faisant augmenter la pression artérielle.

À lire aussi
Un bébé atteint par la bronchiolite soigné par un kinésithérapeute épidémie
Bronchiolite : une épidémie frappe toute la France

Si cela vous est arrivé lors d’une grossesse, vous êtes forcément plus exposée au risque d’hypertension après l’accouchement. Il faut donc vous faire prendre la tension régulièrement. D'ailleurs, la limite à partir de laquelle on considère qu’il y a hypertension artérielle, c’est 14/9. Et c’est la même chose pour les femmes et pour les hommes.

Vérifier sa tension une fois par an

Troisième contexte délicat pour les femmes : le temps de la ménopause. Là, beaucoup de monde est concerné. Après 65 ans, l’hypertension artérielle touche plus de la moitié des femmes. Là encore, on sait pourquoi : les œstrogènes se font rares, les artères se rigidifient, on prend du poids, la concentration de graisse dans le sang augmente.

Il faut bien entendu se faire suivre par son médecin. D’autant qu’il y a une inégalité hommes/femmes en cas d’hypertension. Le risque d’avoir un accident vasculaire cérébral est plus élevé pour la femme hypertendue que pour l’homme hypertendu.

Sauf cas particulier, il faut la prendre au moins une fois par an. Je rappelle que l’hypertension artérielle est une affection cardiovasculaire qui avance masquée. Elle touche 15 millions de personnes en France, mais sur ces 15 millions, vous en avez 4 qui ne sont pas au courant de ce qui leur arrive. Et souvent, elles s’aperçoivent qu’elles sont prises dans ses filets quand surviennent des complications rénales, cérébrales ou cardiaques. On se dit alors que c’est dommage de ne pas être allé aux nouvelles un peu plus tôt.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Risques Michel Cymes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants