1 min de lecture États-Unis

États-Unis : un robot anti-coronavirus testé par une compagnie aérienne

VU DANS LA PRESSE - La compagnie aérienne américaine JetBlue Airways teste actuellement un robot tueur de coronavirus : le dispositif permettrait de l'éliminer en moins de dix minutes sur toutes les surfaces.

Intérieur d'une cabine d'un avion (illustration)
Intérieur d'une cabine d'un avion (illustration) Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

Pour nettoyer efficacement l'intérieur d'une cabone, la compagnie aérienne JetBlue Airways teste un robot qui élimine en moins de dix minutes toute trace de Covid-19 dans les recoins les plus inaccessibles. 

Créé par Honeywell Aerospace, ce robot a rayon UV est actuellement en cours de test aux États-Unis. En reprenant une technique utilisée dans le secteur hospitalier et pharmaceutique, cet appareil détruit le virus "sur toutes les surfaces intérieures de l'avion, compartiments supérieurs, sièges, accoudoirs et stores". 

Conçu comme un charriot pour passer dans les allées, le robot déploie deux bras qui diffusent un rayon UV-C extrêmement puissant sur les surfaces. La compagnie JetBlue Airways n’entend pas utiliser cette technologie pour remplacer l’intégralité des services de nettoyage, ce dispositif permettrait également de nettoyer des zones inaccessibles aux techniciens qui utilisent chiffons et pulvérisateurs, détaille BFM TV

Éliminer 99,9 % des virus et des bactéries

"Le coronavirus a changé notre approche de la santé, de la sécurité et de l'hygiène. Nos clients doivent être convaincus qu'ils montent dans un avion non seulement propre, mais aussi sain", a déclaré Joanna Geraghty, présidente et directrice des opérations de JetBlue, dans une interview à ABC News.
 
En France, des entreprises testent également les rayons UV-C. Dans l'Hérault, la société Bio-UV a réussi à concevoir un appareil capable de "désinfecter et éliminer 99,9 % des virus et des bactéries", selon l'entreprise. Spécialisée sur ce type d’appareil depuis une vingtaine d'années, l’entreprise a dévoilé il y a quelques jours son nouveau projet : un système 3D pour désinfecter "des environnements complexes comme les trains, les trams ou les avions".

Lire la suite
États-Unis Coronavirus Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants