1 min de lecture Épidémie

Coronavirus : peut-il disparaître avec la chaleur ?

INVITÉ RTL - Arnaud Fontanet, épidémiologiste et directeur du Département Santé Global à l'Institut Pasteur, en dit plus sur le comportement du nouveau coronavirus face à la chaleur.

debat On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL iTunes RSS
>
Coronavirus : peut-il disparaître avec la chaleur ? Crédit Image : Ludovic Marin - AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Maeliss Innocenti

Édouard Philippe a présenté jeudi 28 mai la nouvelle carte de déconfinement, qui indique que la France est passée au vert, sauf l'Île-de-France, Mayotte et la Guyane qui sont en orange, et continuent de faire l'objet d'une vigilance particulière. 

L'application systématique des mesures barrières et le respect du confinement ont permis de limiter la propagation du nouveau coronavirus qui pourrait finalement bien avoir une saisonnalité (ne pas résister à la montée des températures).

"Pour beaucoup de virus respiratoires, la saisonnalité est connue. Ces virus n'aiment pas les températures plus élevées", explique l'épidémiologiste Arnaud Fontanet. La Covid-19 ne semble pas faire exception : "En laboratoire, on voit que ce nouveau coronavirus on n'arrive pas à le faire pousser dès qu'on augmente la température."

Maintenir une distance, même à l'air libre

Arnaud Fontanet souligne que c'est aussi le fait de s'aérer plus qui limite les risques : "Quand il fait beau, les gens sont dehors. Et ce qu'on a de mieux en mieux compris par rapport à ce virus, c'est que sa transmission se fait beaucoup dans les espaces confinés. Alors quand vous êtes à l'extérieur, vous êtes moins à risque."

À lire aussi
Les responsables de Santé Publique France et le directeur général de la Santé avant leur audition au Sénat santé
Covid-19 : à quoi sert vraiment Santé publique France ?

Si le directeur du Département Santé Global à l'Institut Pasteur reconnaît que l'aération est "prophylactique, préventive", et qu'en ce sens la réouverture des parcs et jardins est une bonne nouvelle, il insiste sur le fait qu'il va falloir maintenir une certaine distance physique.

"Si vous n'avez pas de masque, vous êtes à risque d'une projection si une personne vous parle." D'où, on ne le dira jamais assez, le respect primordial des gestes barrières, du port du masque et de la distanciation physique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus Sciences
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants