1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : les premiers vaccins administrés dimanche dans des "établissements volontaires"
2 min de lecture

Coronavirus : les premiers vaccins administrés dimanche dans des "établissements volontaires"

Si l'essentiel des premières vaccinations se déroulera à la mi-janvier, des injections seront administrées ce dimanche 27 décembre dans plusieurs unités de soins de longue durée et établissements pour personnes âgées.

Illustration d'une vaccination
Illustration d'une vaccination
Crédit : CHANDAN KHANNA / AFP
Florise Vaubien & AFP

Une campagne de vaccination qui s'ouvrira à "très petite échelle". Dès ce dimanche 27 décembre, les premières injections du vaccin Pfizer-BioNTech contre le coronavirus seront administrées dans des unités de soins de longue durée et établissements pour personnes âgées en Île-de-France, a annoncé mardi la porte-parole et déléguée générale du Synerpa, syndicat des maisons de retraite privées. 

"Cette première phase avec les toutes premières doses de vaccin sera très faible", a-t-elle expliqué, et se déroulera sur la base du "volontariat". "Nous savons que cela commencera par les unités de soins de longue durée (USLD) d'Île-de-France, des établissements publics hospitaliers et peut-être quelques établissements privés", a précisé Florence Arnaiz-Maumé.

Dès lundi, les autorités françaises avaient annoncé cette première phase, un processus rapide qui a surpris les gestionnaires d'établissements pour personnes âgées (Ehpad), prioritaires dans la réception des doses. Ces premières injections s'alignent ainsi avec la coordination européenne qui a fixé au 27 décembre le premier jour du lancement de la vaste campagne de vaccination dans l'UE

L'essentiel de la vaccination à la mi janvier

Actuellement, "l'Agence régionale de Santé d'Île-de-France est en train de déterminer les établissements volontaires qui accepteraient de rentrer dans la vaccination dès la semaine prochaine", a détaillé Mme Arnaiz-Maumé. "Cela ne peut être mis en place en si peu de temps que dans très peu d'établissements", a-t-elle ajouté. 

À lire aussi

Par ailleurs, la déléguée générale a noté des enjeux essentiels, notamment "la pédagogie autour du vaccin pour donner toutes les informations nécessaires". Elle a rappelé que la prise des doses se fera uniquement avec le consentement du résident, de l'un de ses proches ou de sa "personne de confiance". 

De son côté, Pascal Champvert, président de l'association de directeurs de maisons de retraite AD-PA, a toutefois précisé que "l'essentiel de la vaccination va commencer courant janvier, probablement plus autour du 10 ou du 15". "Incontestablement on va pouvoir vacciner des personnes dimanche (...). Pour autant, va-t-on vacciner massivement les seniors à partir du 27 décembre ? Évidemment non", a-t-il déclaré. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/