2 min de lecture Recherche

Coronavirus : le vaccin peut-il protéger contre la mutation du virus ?

La mutation d'un virus peut rendre inefficace la vaccination contre celui-ci. Pour l'instant, la nouvelle souche du coronavirus identifiée au Royaume-Uni ne semble pas être une menace.

Un vaccin contre la maladie du coronavirus (illustration)
Un vaccin contre la maladie du coronavirus (illustration) Crédit : JOEL SAGET / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

Une nouvelle souche du coronavirus détectée au Royaume-Uni a augmenté, un peu plus encore, l'inquiétude qui entoure la pandémie de Covid-19 débutée au printemps 2020. Ce lundi 21 décembre, Emmanuel Macron a d'ailleurs appelé à "redoubler de vigilance" du fait de cette mutation, alors que de nombreux pays, dont la France, ont suspendu les arrivées en provenance du Royaume-Uni

Comme le rapporte la BBC, cette mutation a été identifiée une première fois au mois de septembre. En novembre, un quart des personnes infectées à Londres étaient porteuses de la souche modifiée. C'était le cas pour deux personnes positives sur trois à la mi-décembre. 

Le Premier ministre du Royaume-Uni, Boris Johnson, a précisé que cette variante de la Covid-19 pourrait être "jusqu'à 70% plus contagieuse", rajoutant cependant que rien n'indiquait qu'elle soit plus mortelle ou dangereuse. 

Pas de menace sur le vaccin a priori

Une des premières inquiétudes lorsqu'une mutation de virus apparaît est la capacité pour un vaccin d'y répondre. Le vaccin contre la Covid-19 produit par Pfizer et BioNTech a déjà commencé à être distribué au Royaume-Uni, en Suisse, au Canada ou encore aux États-Unis. Il devrait être autorisé dans l'Union européenne ce lundi 21 décembre. 

À lire aussi
Coronavirus France
Coronavirus : qu'est-ce que le "pass sanitaire" envisagé par Emmanuel Macron ?

Du côté des autorités allemandes, on assure que le vaccin restera efficace contre cette mutation, en citant des experts de l'Union européenne. "Selon toutes les informations que nous possédons", la nouvelle souche "n'a pas d'effet sur l'efficacité du vaccin", a assuré le ministre de la Santé allemand, Jens Spahn, au micro de la chaîne de télévision ZDF.

Dans un entretien avec Bloomberg, Deborah Fuller, professeur de microbiologie à l'Université de Washington, a précisé que le succès de la vaccination dépendra aussi de l'absence d'une mutation du virus qui échapperait à l'immunité créée par le vaccin. "Basée sur les mutations observées jusqu'à présent, ça ne devrait pas être le cas", a-t-elle rassuré.

Comme l'avait précisé le généticien Axel Kahn au micro de RTL, la technique de l'ARN messager, utilisée par les laboratoires Pfizer et BioNTech ainsi que Moderna, permettra par ailleurs de s'adapter plus facilement à d'éventuelles mutations. Plusieurs vaccins, dont celui contre la grippe, sont régulièrement mis à jour pour s'adapter à des mutations.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Recherche Médecine Royaume-Uni
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants