1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : le gouvernement va-t-il interdire les licenciements ?
1 min de lecture

Coronavirus : le gouvernement va-t-il interdire les licenciements ?

ÉCLAIRAGE - La ministre du Travail Muriel Pénicaud aurait demandé aux professionnels, lundi 16 mars, de ne pas engager des licenciements en cette période de crise du coronavirus et de "privilégier le dispositif de chômage partiel".

La  ministre du Travail Muriel Pénicaud à l'Assemblée nationale le 5 juillet 2017
La ministre du Travail Muriel Pénicaud à l'Assemblée nationale le 5 juillet 2017
Crédit : Martin BUREAU / AFP
Florise Vaubien

La ministre du Travail a demandé qu'on l'alerte si une entreprise engage des licenciements, lors d'une conférence téléphonique avec les leaders des organisations patronales et syndicales qui s’est déroulée ce lundi 16 mars. "Surtout, ne licenciez pas!", a lancé Muriel Pénicaud sur le plateau de BFM TV. 

La ministre du Travail a ainsi encouragé les entreprises à "privilégier le dispositif de chômage partiel aux licenciements en cas de difficultés économiques liées à l’épidémie de coronavirus". Alors qu’une réunion téléphonique s’est tenue avec les organisations patronales et syndicales, un participant a témoigné dans le quotidien Les Échos qu’"aucun plan de licenciement ne sera accepté dans la période".

La ministre du Travail aurait également "demandé aux représentants des entreprises et des salariés d’informer les Direccte (Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) pour les plus grandes entreprises lorsqu’un plan de licenciement est envisagé", d’après BFM TV.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/