1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : le combat gagné contre le virus de Renée, 94 ans

TÉMOIGNAGE - Après avoir connu les affres de la grippe espagnole de 1918, la retraitée a vaincu le coronavirus en quelques jours sans avoir ressenti de symptômes physiques. À peine une légère perte de mémoire.

Yves Calvi RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Coronavirus : le combat éclair contre le virus de Renée, 94 ans Crédit Image : GUILLAUME SOUVANT / AFP | Crédit Média : Yannick Olland | Durée : | Date : La page de l'émission
Yannick Olland
édité par Félix Roudaut

Confrontée à une épidémie particulièrement meurtrière pour les seniors, Renée a tenu bon. À 94 ans, elle a pu regagner sa maison après une seule journée d'hospitalisation. Le nouveau coronavirus, détecté dans ses poumons, n'a provoqué quasiment aucun symptôme physique chez elle, sauf quelques troubles de la mémoire. Sa fille Ingrid s'était pourtant inquiétée pour sa mère en l'amenant aux urgences.

"Moi je me dis : arrive ce qui doit arriver. Je suis prête", philosophe Renée, aussitôt coupée par sa fille : "Au début tu étais quand même inquiète. Tu avais peur de l'attraper et tu avais dit que c'était comme la grippe espagnole." Renée est bien obligée de reconnaître que l'arrivée de la pandémie lui a "fait peur" dans un premier temps.

La senior dresse en effet un parallèle entre Covid-19 et la grippe espagnole de 1918. "Mon père a perdu sa première femme (emportée par la pandémie). Il y avait beaucoup de décès. Il y avait la grippe espagnole et maintenant il y a le corona et compagnie", développe-t-elle au micro de RTL. Aujourd'hui, c'est plus la crainte de la solitude qui lui pèse, que celle d'une réinfection.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Seniors Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants