1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : la 4ème vague "peut nous mettre au pied du mur", alerte un épidémiologiste
1 min de lecture

Coronavirus : la 4ème vague "peut nous mettre au pied du mur", alerte un épidémiologiste

INVITÉ RTL - Selon Mircea Sofonea, le principal risque est que cette nouvelle vague de cas "se transforme en quatrième vague d'hospitalisations".

Le coronavirus (image d'illustration)
Le coronavirus (image d'illustration)
Crédit : HANDOUT / US FOOD AND DRUG ADMINISTRATION / AFP
Mircea Sofonea était l'invité de RTL Midi ce 19 juillet 2021
05:35
Mircea Sofonea était l'invité de RTL Midi ce 19 juillet 2021
05:35
Christelle Rebière - édité par Florine Boukhelifa

Dimanche 18 juillet, 12.500 nouveaux cas de coronavirus ont été détectés dans le pays selon Santé publique France, soit le plus haut chiffre pour un dimanche depuis la mi-mai. Ces dernières semaines, le gouvernement a largement alerté sur l'arrivée d'une quatrième vague de l'épidémie. Celle-ci "commence lentement, mais peut rapidement nous mettre au pied du mur", estime de son côté l'épidémiologiste Mircea Sofonea.

"La principale préoccupation est que cette quatrième vague de contaminations se transforme en quatrième vague d'hospitalisations", explique ainsi Mircea Sofonea. Selon lui, "la pression sur les hôpitaux reste modérée" et les établissements, aidés par le dernier confinement et un mois de juin favorable avec une forte baisse de l'activité hospitalière, "peuvent encaisser la vague" telle qu'elle est actuellement.

En revanche, "si on se relâche et que la vaccination ne prend pas un coup d'accélérateur important, la quatrième vague de cas peut se transformer en vague d'hospitalisations à partir de la mi-août", alerte encore l'épidémiologiste, pour qui il est important de maintenir des mesures barrières, notamment le port du masque.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/